Paris Match Belgique

Messieurs, arrêtez les cravates : elles peuvent nuire à votre cerveau

La cravate comprimait les veines jugulaires et l'artère carotide commune. | © Pixabay

Société

Accessoire chic et classique, la cravate perturberait pourtant le flux sanguin cérébral, avertissent des chercheurs dans une récente étude.

 

On la met de moins en moins au travail, rarement lors des sorties nocturnes, quelques fois seulement pour les grandes occasions. Mais la cravate continue d'être un accessoire chic et classique dont certains ne voudraient se passer pour rien au monde.

Tomber la cravate

Or, la porter régulièrement pourrait être plus dangereux qu'on ne le pense. Publiée dans la revue Neuroradiology, une étude allemande pointe les risques du port de la cravate, notamment sur le cerveau. Selon les chercheurs de l'hôpital universitaire du Schleswig-Holstein en Allemagne, à force d'être portée ponctuellement, la cravate peut entraîner une réduction de l'afflux sanguin au cerveau.

Lire aussi > Quand les députés français font tomber la veste et la cravate

À l'issue d'une expérience menée sur 30 hommes, les scientifiques ont découvert que la cravate comprimait les veines jugulaires et l'artère carotide commune. "Dans le groupe qui portait la cravate, le flux sanguin arrivant au cerveau a été réduit de 7,5 % entre le scanner initial (col ouvert et cravate lâche) et le deuxième (col fermé, cravate nouée)”, explique-t-on dans l'étude. Impossible néanmoins de connaître l'impact direct de cet effet sur la santé, ni d'en déterminer les symptômes. Mais comme le souligne le journal La Vanguardia, cité par le Courrier International, d'autres études menées dans les années 2000 avaient déjà mis en garde sur le fait que “des cravates trop serrées peuvent endommager la vue, à long terme”. À bon entendeur.

 

 

CIM Internet