Paris Match Belgique

La Chine envisage de récompenser les parents d’un deuxième enfant

Après l'avoir limité, la Chine veut augmenter son taux de naissance. | © VCG/MAXPPP

Société

Après avoir aboli la politique de l’enfant unique à la fin de l’année 2015, la Chine veut encourager les parents à avoir plus d’un enfant en les récompensant financièrement.

La Chine veut introduire des subventions pour les couples qui ont un deuxième enfant, dans le but d’augmenter le taux de natalité après trois décennies de la politique de l’enfant unique. L’idée a été avancée ce samedi 25 février par Wang Peian, vice-ministre de la Commission nationale de la santé et de la planification familiale, après avoir découvert que l’hésitation des parents venait principalement des contraintes économiques, selon le China Daily.

En 2016, le nombre de naissances a atteint près de 18 millions, une augmentation de 1,3 million par rapport à 2015, selon Bloomberg. La raison est simple : le gouvernement chinois a mis fin à sa politique de l’enfant unique fin 2015. « Cela a pleinement répondu aux attentes mais des barrières existent encore et doivent êtres abordées », a déclaré Wang Peian. « Avoir un deuxième enfant est le droit de chaque famille en Chine, mais l’aspect financier est devenu un obstacle qui détermine la décision ». En effet, un sondage mené par la commission en 2015 révèle que 60% des familles interrogées étaient réticentes à l’idée d’avoir un deuxième enfant, principalement pour des raisons financières.

Une politique controversée et inquiétante

Si la proposition est adoptée, cela marquerait une rupture avec la politique précédente. Longtemps limitées, la Chine voudrait dorénavant encourager les naissances. Lancée dans les années 70, la politique controversée de l’enfant unique avait pour but d’éviter la surpopulation du pays. Aujourd’hui, changement de cap, les autorités s’inquiètent que la main d’oeuvre en déclin serait incapable de soutenir la population de plus en plus vieillissante.

Mots-clés:
enfant Chine
CIM Internet