Paris Match Belgique

Pourquoi faut-il (sérieusement) se nettoyer le nombril

Le nombril est l'endroit idéal pour constituer un repère de microbes. | © Pixabay / ThorstenF

Société

Il n’en a pas l’air comme ça, sous ses airs d’orifice pur et innocent. Mais le nombril se révèle être un cocon idéal pour toute une colonie de bactéries.

 

Il est des endroits de notre corps qu’on oublie, qu’on néglige, parfois même qu’on maltraite. Le plus souvent, ce sont ceux qu’on ne voit pas, ceux qui prennent trop peu de place dans l’immensité de l’anatomie humaine pour espérer un tant soit peu de considération. Parmi eux, certains sont néanmoins de véritables nids à microbes, du moins quand on y regarde de plus près.

Tenez, par exemple : le nombril. Il n’en a pas l’air comme ça, sous ses airs d’orifice pur et innocent, mais le « bouton du ventre » (comme on l’appelle en anglais) se révèle être une planque idéale pour toute une colonie de bactéries.

Offrez-lui une séance de nettoyage au moins une fois par semaine, votre nombril vous dira merci. © Flickr : abriz44

Un petit trou qui sent mauvais

C’est en tous cas ce qu’avance le docteur Frédéric Salmann au micro de RTL. « Ce petit trou, peu accessible et à l’abri du gant de toilette, recueille des gouttes d’humidité qui vont assurer la croissance des bactéries », explique l’invité de l’émission « RTL en pleine forme » ce dimanche 15 juillet. La preuve, « mettez votre index dans votre nombril et sentez votre doigt. L’odeur est flagrante, ça sent mauvais », ajoute-t-il.

Lire aussi > Pourquoi il faut mettre son déodorant la nuit en période de grosse chaleur

On avoue avoir testé et c’est vrai, ça ne sent pas vraiment la rose. « En fait le nombril c’est l’endroit idéal pour constituer un repère de microbes« , résume le docteur Salmann. « Ces centaines de bactéries différentes sont prêtes à sortir de leur tanière pour coloniser d’autres endroits du corps. » Alors que le nombril ne mesure qu’environ deux centimètres de diamètre, « il peut contenir une très forte densité de microbes, en nombre et en diversité ».

Comment bien le nettoyer ?

Alors pour éviter un nombril malodorant et infesté de microbes, il faut tout simplement penser à le nettoyer « au moins une fois par semaine », précise l’expert qui préconise d’utiliser un coton tige savonné pour bien nettoyer l’intérieur de l’orifice. Sans coton tige, on peut également utiliser une baguette chinoise ou tout simplement, son petit doigt. « Surtout, il ne faut pas oublier de rincer puis de sécher, c’est essentiel », pour éviter l’humidité, insiste M. Salmann.

Lire aussi > Le coton-tige en voie de disparition : 5 alternatives pour garder les oreilles propres

Comme pour les aisselles, le derrière des oreilles, les recoins des doigts de pieds, le nombril fait partie de ces petits coins qu’on oublie de récurer. Or, « les germes adorent ces lieux où ils peuvent se cacher et où il ne sont pas accessibles. » À tous les nombrils du monde, à vos microbes, prêts, savonnez !

CIM Internet