« Cannabis légal » en vente libre à Bruxelles : Vraiment sans danger ?

« Cannabis légal » en vente libre à Bruxelles : Vraiment sans danger ?

cbd bruxelles

Le "CBD" peut se présenter sous une multitude de formes. | © Image d'illustration Unsplash / Sharon Mccutcheon

Société

Une boutique située à Ixelles propose depuis peu du « cannabis light » en vente libre, profitant d’un flou juridique. Ses adeptes vantent ses vertus thérapeutiques mais les risques et dangers ne sont pas à négliger.

Le « cannabis cannabidiol » (CBD) est, selon ses adeptes, une herbe médicinale « relaxante mais pas psychotrope ». En vente libre dans une boutique non loin de la Place Flagey, à Bruxelles, le « CBD » profite d’un flou juridique et se voit, pour l’instant, autorisé.

Lire aussi > Petite histoire du cannabis au Canada

Dépourvu de THC, la molécule qui présente des effets psychoactifs (dépendance, anxiété, « effet planant ») sur le cerveau, le CBD n’est donc pas considéré comme un psychotrope. Tous ses usagers le diront : « Le CBD ne défonce pas du tout ».

Contrairement au THC, le cannabidiol n’a pas d’effet psychoactif car il n’agit pas sur les mêmes récepteurs du cerveau. © National Institute on Drug Abuse

Déjà commercialisé en France et en Suisse, le CBD vient de faire son apparition en Belgique. Vendu sous différentes formes (fleurs, résines, gélules, tisanes, sucettes), il contient maximum 0,2% de THC, ce qui évite le « côté planant » des fleurs de cannabis traditionnelles.

Somnolences et baisses de vigilances

InforDrogues voit sa commercialisation et ses vertus relaxantes d’un bon oeil, comme l’explique son porte-parole Antoine Boucher à la RTBF : « Mais aussi pour toute une série d’effets thérapeutiques, qui en fonction de la pathologie peuvent servir d’anti-douleur, d’anti-inflammatoire, ils peuvent aussi aider des gens, et les sortir du circuit clandestin ».

(Le CBD peut même s’ingérer sous forme d’huile)

Le CBD, inoffensif alors ? Pas tout à fait. Les études d’ampleur manquent encore pour confirmer que la substance est clairement sans danger. Et certaines études déjà menées ont observé que le CBD pourrait diminuer le taux d’élimination de certains médicaments et entraîner ainsi une surdose toxique. D’autres effets secondaires ont aussi été observés comme des dhiarrées et, un peu plus inquiétant, des somnolences et baisses de vigilances.

Lire aussi > Cannabis : le nouveau filon de la jardinerie

Une substance qui navigue donc dans le flou et dont on ne connaît pas encore les véritables propriétés et effets. Prudence.

CIM Internet