Le prix effarant que coûtent les graffitis à la SNCB

Le prix effarant que coûtent les graffitis à la SNCB

Image d'illustration. | © BELGA PHOTO / ERIC VIDAL

Société

En 2010, la société nationale de chemins de fer belges avait déboursé 1,1 millions pour effacer les graffitis sur ses trains. Huit ans plus tard, le montant a triplé.

 

La SNCB a déboursé l’an passé un montant record de 4,1 millions d’euros pour faire disparaitre les graffitis de ses trains, rapporte le quotidien flamand De Tijd ce samedi.

Toujours plus

Pas moins de 132 800 m² de graffitis ont été effacés des wagons contre 116 400 m² l’an passé. Ce sont 40 000 m² de plus qu’en 2015 et 90 000 m² de plus qu’il y a 8 ans.

Lire aussi > Graffiti guerilla : une fresque de NOIR Artist recouverte à Liège

Le coût pour la société de transport était de 4,1 millions d’euros en 2017 contre 3,6 millions d’euros l’année précédente. Sur huit ans, les montants consacrés ont triplé (1,1 million d’euros en 2010).

Lire aussi > Bruxelles obscène : Une nouvelle fresque s’ajoute à la collection

456 000 euros ont aussi été consacrés à l’enlèvement de 75 000 tags, graffitis et affichages sauvages dans les stations de métro (368 000 euros pour ceux dans les véhicules).

 

Avec Belga

CIM Internet