Paris Match Belgique

Gynopedia, le Trip Advisor des questions féminines

Gynopédia, l'enclyclopédie de la santé féminine. | © Belga

Société

Gynopedia, le wikipédia de la santé sexuelle des femmes, permet de trouver facilement les réponses que les femmes se posent alors qu’elles se trouvent à l’étranger.

Trouver la pilule contraceptive à Accra, avorter à Bogota, se procurer la  « cup  » à Manille, toute femme a déjà été déboussolée concernant ses soucis féminins à l’étranger.  À présent, elles peuvent compter sur Gynopedia (pour l’instant en anglais), la première encyclopédie dédiée à la santé et à la sexualité des femmes à travers le monde.  Lancé en juillet 2016, par l’Américaine Lani Fried, ce site participatif donne toutes les informations dont les grandes voyageuses ont toujours eu besoin :

  • Où acheter la pilule du lendemain ? Et combien coûte-t-elle ?
  • Où accoucher ?
  • L’avortement est-il légal?

Mais Gynopedia ne rencense pas uniquement les droits des femmes, les pratiques courantes ou les bons plans mais il  prévient aussi des tabous du pays comme l’avortement au Costa Rica.

Aider les femmes

C’est préparant son voyage pour l’Asie que Lani Fried se rend compte qu’elle n’a aucune idée de comment elle allait avoir accès à un moyen de contraception. À plusieurs reprises, cette jeune femme a eu besoin de conseils de la part de la population locale et n’avait pas de ressources en ligne. Si on peut trouver des centaines de sites sur les endroits à visiter, les activités à faire ou les meilleurs restaurants, Lani a vite constaté qu’il est très difficile de trouver des informations sur la santé féminine. C’est alors que lui est venu l’idée de Gynopedia, raconte-t-elle sur son blog.

Gynopedia est la première plateforme participative pour la santé sexuelle des femmes

Peu importe la destination, peu importe la culture, le site, clair et gratuit, informe sur les problèmes de santé féminins essentiels. Les 67 villes répertoriées renseignent sur la contraception, les MST, les menstrutations, les examens gynécologiques , la grossesse , l’avortement ou les assistances sociales. La créatrice a bien relevé le défi d’apporter une aide précieuse et des réponses aux questions des femmes, surtout celles qui voyagent.

Une collaboration pour l’encyclopédie du vagin

Comme son modèle Wikipedia, cette encyclopédie féminine se contruit sur la collaboration. Chaque femme des quatre coin du monde peut participer à l’élaboration des fiches des pays et partager ses conseils. En huit mois, 58 pays et une soixantaine de villes ont déjà été répertoriés dans l’index, couvrant l’ensemble des continents.

La plateforme participative compte un millier de visiteurs par jour mais compte bien encore gagner en visibilité. Sur la page Facebook, Gynopedia lance un appel aux auteurs, modérateurs mais aussi aux traducteurs car le site est actuellement uniquement disponible en anglais.

 

CIM Internet