Paris Match Belgique

Un couple récolte 400 000 dollars pour un SDF, qui affirme n’avoir rien reçu

johnny bobbit gofundme sdf couple philadelphie

Une enquête est désormais en cours pour tenter de déterminer si l'argent récolté pour Johnny a été géré de manière frauduleuse. GoFraudMe, le site qui répertorie ce type de fraudes, y voit dejà le plus gros cas enregistré, si l'enquête confirme les dires de Johnny. | © Unsplash / Sharon Mccutcheon.

Société

Aidée par un sans-abri alors qu’elle était en panne, une Américaine avait chamboulé sa vie en lançant une collecte de fonds. Le conte de fées a tourné en trahison.

L’histoire, digne d’un film hollywoodien bien larmoyant, avait fait le tour des médias internationaux en novembre 2017. Tombée en panne sur une autoroute de Philadelphie (Pennsylvanie) en pleine nuit, Kate McClure avait bénéficié du coup de main bienveillant de Johnny Bobbit, un vétéran de l’armée devenu SDF et toxicomane. Après s’être assuré que l’automobiliste était en sécurité, l’homme de 34 ans avait dépensé ses 20 derniers dollars pour lui rapporter un bidon d’essence.

Une rencontre qui avait bien débuté

Bouleversée par ce geste désintéressé, la femme remercie le bon samaritain à chaque fois qu’elle croise sa route. Elle lui rembourse le bidon d’essence et lui offre de quoi avoir chaud. Et va encore plus loin : Kate décide de lancer une collecte de fonds pour Johnny via le site Gofundme. En quelques jours, l’objectif de 10 000 dollars est largement dépassé et la vie de l’ex-marine chamboulée. La cagnote affiche à ce jour 402 000 dollars provenant de plus de 14 000 personnes différentes. Kate et son petit ami avaient promis de trouver un logement pour Johnny, de lui acheter une voiture, de lui ouvrir deux comptes bancaires dans lesquels il pourrait puiser de l’argent. Et le sans-abri était par ailleurs en bonne voie pour retrouver un travail.

La page GoFundMe mise en place par Kate McClure.

Neuf mois plus tard, la jolie histoire a tourné court, et Johnny est de retour dans la rue. Kate et Mark disent avoir dépensé 200 000 dollars pour le trentenaire, mais qu’ils l’empêchent d’avoir accès à l’autre moitié parce qu’ils le jugent irresponsable. « Lui donner tout cet argent, cela n’arrivera jamais. Je le brûlerais devant lui », a annoncé Mark au Philadelphia Inquirer. Sur les plateaux de télévision, le couple avait promis d’acheter une maison à son nouvel ami. En réalité, ils ont installé l’ancien SDF dans un mobile-home sur une propriété appartenant à la famille de Kate.

Voiture, vacances et jeux d’argent

Depuis, les deux tourtereaux ont viré Johnny, l’accusant de leur avoir volé des biens. Et sur les 400 000 dollars récoltés via Gofundme, il ne reste donc que la moitié. Le couple affirme avoir dépensé la première moitié pour le mobile-home, la chambre d’hôtel que Johnny occupait avant d’emménager, une voiture, une télévision, deux téléphones et 25 000 dollars que l’ancien marine aurait dilapidé pour de la drogue. Kate et Mark refusent cependant de présenter des preuves de leurs dépenses. Ils ont revendu le mobile-home et la voiture de Johnny, mais celui-ci n’a pas reçu le moindre centime en retour.


Le couple s’est ensuite offert des voyages en Californie, en Floride et à Las vegas avec quelques jeux d’argent à la clé, Mark s’est acheté une nouvelle BMW et les deux Américains affirment avoir payé tout cela avec leurs salaires. Mais de retour sous les ponts, Johnny se sent trahi par le couple. Il suppose que Kate et Mark ont cédé à l’appât du gain. « Je pense qu’ils avaient de bonnes intentions au début, mais qu’avec tout cet argent, c’est devenu de la cupidité », confie-t-il. De son côté, Kate dit également se sentir « trahie » et craint de perdre son travail à cause de cette triste histoire. Son petit ami a déclaré, pour sa part, qu’il gérait l’argent et qu’il n’avait rien fait de mal. « Écrivez ce que vous voulez », a-t-il lancé au journaliste qui cherchait à l’interroger.

Lire aussi > Rejeté par sa famille, un jeune homme gay crée un crowdfunding pour aller à l’université

GoFundMe travaille désormais en collaboration avec des avocats pour tenter de déterminer si l’argent récolté pour Johnny a été géré de manière frauduleuse. GoFraudMe, le site qui répertorie ce type de fraudes, y voit dejà le plus gros cas enregistré, si l’enquête confirme les dires de Johnny.

CIM Internet