Paris Match Belgique

Pourquoi les laitages et le fromage sont bien plus sains que vous ne le croyez

Selon une récente étude, les fromages, yaourts et autres boissons lactées seraient bénéfiques pour la santé. | © Unsplash / Frank Luca

Société

Une récente étude démontre une nouvelle fois que les produits laitiers sont en réalité de véritables boucliers immunitaires.

 

Qu’il s’agisse du coin de fromage en entrée, du yaourt en dessert ou du verre de lait avant le coucher, les produits laitiers n’ont pas toujours joui d’une excellente réputation. Longtemps considérés comme « nos amis pour la vie » et à raison de trois portions par jour, leur forte teneur en graisses saturés et en sel les a rapidement rangé dans la case « à éviter », du moins si l’on fait attention à sa ligne ou à son cholestérol.

Lire aussi > Un super-fromage pour soigner les troubles de l’intestin

Si certains pensent aujourd’hui que le fromage et ses cousins laitiers sont mauvais pour la santé, une récente étude tente à nouveau de remettre les pendules à l’heure et de redorer l’image des laitages.

Une quantité modérée de produits laitiers (trois petites portions par jours) peut en effet prévenir les maladies du coeur et les AVC. © Pixabay / Imoflow

(Toujours) avec modération

Réalisée par des chercheurs de l’Université de McMaster au Canada, l’étude suggère que les produits laitiers peuvent en réalité servir de bouclier face aux problèmes cardiaques. Une quantité modérée (trois petites portions par jours) peut en effet prévenir les maladies du coeur et les AVC, affirme le docteur Mahshid Dehghan de l’Université McMaster, au Canada.

Lire aussi > Le fromage n’est pas la bombe calorique que vous croyez, selon une étude

« Nous encourageons les personnes qui ont une consommation de produits laitiers très faible à augmenter leur consommation. Le tout avec modération », a déclaré la chercheuse au Guardian. Certes, précise-t-elle, les graisses saturées présentes dans les produits laitiers peuvent augmenter le taux de cholestérol (pouvant lui-aussi causer des maladies cardiaques), mais rejeter les laitages dans leur totalité, c’est un peu comme jeter le bébé avec l’eau du bain. « Ils contiennent également des nutriments essentiels pour la santé, notamment des acides aminés, des graisses insaturées, des vitamines, du calcium, du magnésium et du potassium », précise Mahshid Dehghan.

Une portion idéale, précise l’étude, serait 250g de lait ou de yaourt, une tranche de 15g de fromage ou une cuillère à café de beurre. © Pixabay / ponce_photography

Idées reçues

Publiée dans la revue médicale Lancet, l’étude établit des statistiques qui démontrent que les personnes qui consomment trois portions de lait, de fromage ou de yaourt par jour ont un risque de maladie cardiovasculaire inférieur et une mortalité plus faible que celles qui en mangent moins. Consommés avec modération (par exemple : 250g de lait ou de yaourt, une tranche de 15g de fromage ou une cuillère à café de beurre), les fromages, yaourts et autres boissons lactées seraient donc bénéfiques pour la santé. C’est ce que confirment d’autres études préalablement réalisées et qui reposent sur « l’idée répandue selon laquelle manger des produits laitiers est mauvais pour la santé cardiaque », précise au Guardian le professeur Nita Forouhi de l’Université de Cambridge.

CIM Internet