Paris Match Belgique

Miraculé, ce garçon de 10 ans survit avec le crâne transpercé par une pique à brochette

L'impressionnante radiographie du petit Xavier Cunningham. | © AFP PHOTO / Medical News Network / HO

Société

Pour les médecins, il y avait « une chance sur un million » pour que la tige métallique transperce le crâne du garçon sans rien endommager.

 

C’est une histoire qui finit bien. Âgé de 10 ans, Xavier Cunningham vient pourtant d’avoir la peur de sa vie.

Alors qu’il s’était perché en haut d’un arbre, comme beaucoup d’enfants de son âge, ce jeune américain originaire du Missouri a fait une terrible chute, atterrissant la tête la première sur une pique à brochette en métal qui a entièrement transpercé son crâne.

Par miracle, le jeune homme s’en est toutefois sorti indemne, rapporte la presse locale. La tige sur laquelle il est tombé n’ayant pas touché les yeux, le cerveau, la moelle épinière ni les principaux vaisseaux sanguins.

« Une chance sur un million »

Samedi 8 septembre après-midi, Xavier Cunningham jouait dans sa cabane, installée dans un arbre de son jardin d’Harrisonville, aux États-Unis. Attaqué par un essaim de guêpes, le garçon est tombé au sol où gisait un imposant pic à brochette de 60 centimètres. En entendant les hurlements du garçon, sa mère Gabrielle Miller s’est aussitôt précipité pour découvrir son fils, le crâne percé d’avant en arrière avec trente centimètres de pique à brochette qui dépassaient de son visage.

Lire aussi > En phase terminale, un petit garçon lance un appel aux Avengers… qui lui répondent

Transféré à l’hôpital de l’Université du Kansas, le petit Xavier a été reçu par les médecins comme un véritable miraculé. « Vous êtes arrivé juste à temps », a déclaré à Mme Miller Koji Ebersole, directeur du service de neurochirurgie de l’hôpital. « Il y avait une chance sur un million pour que la pique passe à travers le visage et jusqu’à l’arrière du crâne sans rien endommager », a-t-il lancé. « Miraculeux » est le mot approprié pour décrire ce qu’il s’est passé, a-t-il ajouté.

Selon le directeur du service de neurochirurgie de l’hôpital universitaire du Kansas, Xavier Cunningham se remettra presque complètement, sinon complètement, de sa mésaventure. © SHANNON MILLER / Family Photo / AFP

D’un calme olympien, Xavier a sagement attendu le lendemain pour que l’équipe médicale procède au retrait de la tige métallique. Le docteur Ebersole a estimé quant à lui que l’enfant se remettra presque complètement, sinon complètement, de sa mésaventure.

CIM Internet