Quand une enfant de dix ans change un slogan sexiste de Kellogg’s

Quand une enfant de dix ans change un slogan sexiste de Kellogg’s

"J'ai pensé que les papas devraient être inclus car ils sont aussi importants" | © Unsplash

Société

Hannah Marie Clayton, dix ans, a écrit une lettre à l’entreprise pour protester contre le slogan misogyne « aimé par les enfants, approuvé par les mamans ». Elle s’est offusquée du fait que la phrase n’inclue pas les papas. 

 

« Ma maman était partie, et j’étais juste avec mon père à la maison lorsque j’ai remarqué le slogan », explique Hannah, dix ans. Le slogan des céréales chocolatés Coco Pops indiquait « aimé par les enfants, approuvé par les mamans« . Injuste : « J’ai pensé que les papas devraient être inclus car ils sont aussi importants », a-t-elle ajouté. Dans sa lettre à Kellogg’s, Hannah a alors suggéré le slogan « aimé par les enfants, approuvé par les parents ». Elle y indique aussi avoir trouvé la citation précédente « sexiste. Les garçons sont aussi capables de préparer le petit déjeuner ».

 

Coco Pops
         © Capture d’écran Coco Pops

Victoire

Et Hannah est bien placée pour le dire. En effet, son père prépare le petit-déjeuner plus souvent que sa maman qui « travaille plus loin ». La marque a répondu très rapidement (et positivement) à la demande d’Hannah, et a immédiatement changé le slogan. « Nous sommes d’accord avec Hannah, les papas aiment avoir des Coco Pops eux-aussi », a déclaré un porte-parole.

Lire aussi > Comment Meghan Markle est devenue féministe à 11 ans

La victoire d’Hannah n’est pas sans rappeler une autre : celle de Meghan Markle au même âge. En effet, à 11ans, la future duchesse de Sussex avait écrit une lettre en protestation contre le slogan d’une marque de produit vaisselle qui disait « Les femmes de toute l’Amérique mènent le combat contre la vaisselle grasse ». Ce slogan encourageait les garçons que côtoyait la jeune Meghan à affirmer que la place des femmes était dans la cuisine. Offusquée, cette dernière avait alors envoyé une lettre à Hillary Clinton, à une présentatrice d’un programme télé pour enfants et à la marque de lessive elle-même. Tous avaient répondu positivement, et la marque de lessive avait fini par changer le slogan en « Les gens de toute l’Amérique se battent contre la vaisselle grasse ». Aujourd’hui, Meghan milite pour les droits des femmes à l’ONU. Y verra-t-on aussi la jeune Hannah dans quelques années ?

CIM Internet