Paris Match Belgique

Anne Hathaway dénonce les privilèges blancs et hétérosexuels de nos sociétés

anne hathaway lgbt+ races

La star en juin 2018. | © Future Image / D. Van Tine.

Société

Connue pour défendre les droits des communautés souffrant de l’exclusion, l’actrice a livré un discours poignant à l’occasion d’une remise de prix.

Ce samedi 15 septembre, Anne Hathaway recevait le « prix national de l’égalité » décerné par l’organisation Humain Rights Campaign. Dans son discours, elle a tenu à dénoncer les privilèges blancs et hétérosexuels de nos sociétés. La star appelle notamment à mettre un terme au « mythe préjudiciable et largement accepté » selon lequel « toutes les races gravitent autour de la blanchité », comme le rapporte le New York Post.

Lire aussi > Meurtre de Nia Wilson : Anne Hathaway dénonce « le privilège des blancs »

Un soutien de poids à la communauté LGBT+

« Vous continuez de me récompenser pour des choses qui selon moi ne devraient pas l’être », a lancé l’actrice à l’assemblée venue l’honorer. « Ce mythe selon lequel l’homosexualité est en orbite autour de l’hétérosexualité, la transidentité autour de la cisidentité, et toutes les races autour de la blanchité… Ce mythe est faux, mais il est trop réel pour beaucoup trop de monde », a martelé l’actrice oscarisée.


Un mythe qui est dangereux, selon elle, puisqu’il « priorise un certain type d’amour, un certain type de corps, et un certain type de couleur. » Anne Hathaway, dont le frère est homosexuel, est un fervent soutien de la communauté LGBT+.

Détruisons ce monde pour en construire un nouveau !

« J’apprécie tellement cette communauté parce que c’est là que j’ai appris à rejeter ce mythe », a-t-elle poursuivi, visiblement émue. « J’apprécie cette communauté parce qu’ensemble, nous n’allons pas juste remettre en question ce mythe, nous allons le détruire. » Et de conclure sous un tonnerre d’applaudissements par : « Détruisons ce monde pour en construire un nouveau ! »

Lire aussi > Une étude pointe l’augmentation massive d’homicides envers les LGBTQ américains

En juillet dernier, celle qui est actuellement à l’affiche d’Ocean’s 8 avait publié un long message émouvant sur Instagram pour s’indigner du meurtre d’une jeune afro-américaine. Assassinée le 22 juillet dans un train en Californie pour sa couleur de peau, Nia Wilson n’avait que 18 ans. Sa disparition avait provoqué un vif émoi outre-Atlantique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

The murder of Nia Wilson- may she rest in the power and peace she was denied here- is unspeakable AND MUST NOT be met with silence.  She is not a hash tag; she was a black woman and she was murdered in cold blood by a white man. White people- including me, including you- must take into the marrow of our privileged bones the truth that ALL black people fear for their lives DAILY in America and have done so for GENERATIONS.  White people DO NOT have equivalence for this fear of violence. Given those givens, we must ask our (white)selves- how “decent” are we really?  Not in our intent, but in our actions?  In our lack of action? Peace and prayers and JUSTICE for Nia and the Wilson family xx Note: the comments for this post are closed. #blacklivesmatter #antiracist #noexcuse #sayhername #earntherighttosayhername

Une publication partagée par Anne Hathaway (@annehathaway) le

CIM Internet