Paris Match Belgique

Clap de fin pour « Le Grand Journal »

Victor Robert, le chef d'équipe de cette dernière émission "normale". | © Canal+

Société

La dernière émission du Grand Journal de Canal+, c’était ce vendredi soir. Retour sur la dernière page de 13 ans d’histoire avec Antoine de Caunes, José Garcia et IAM. Entre rire et émotion.

De longs applaudissements ont donné le coup d’envoi à la dernière diffusion du Grand Journal de la chaîne cryptée ce vendredi soir. Un arrêt prématuré mais compréhensible, accompagné de regards complices et de remerciements de toute l’équipe du l’émission culte, de la part du doyen, Laurent Weil, qui était présent lors de la première diffusion en 2004, à la plus jeune, Alice Darfeuille, arrivée sur le plateau il y a six mois.

« Une émission normale » était annoncée par le présentateur Victor Robert. Ce fut le cas mais avec beaucoup de nostalgie, de rire et d’émotion ainsi que José Garcia et Antoine de Caunes, étonnamment très sages, comme invités d’honneur. Ce dernier avait présenté l’émission pendant deux ans, de 2013 à 2015. « C’est toujours un an et demi en plus que moi », en a rit Victor Robert. Après le succès des saisons sous Michel Denisot, les présentateurs se sont en effet succédés à partir de 2013. Antoine de Caunes, Maïtena Biraben et Victor Robert ont essuyé de plus en plus de critiques et se sont retrouvés impuissants face à la chute de l’empire Canal. Mais pour la der des ders, il n’y a que les bons moments qui importent, avec notamment un florilège « incomplet » des meilleurs « happenings » de l’émission.

La boîte à questions, des invités qui jouent le jeu, des chroniqueurs qui se mettent en scène, les Guignols, le SAV d’Omar et Fred… Le Grand Journal, c’était des rires tout au long de l’émission, mais aussi beaucoup d’amour vu le nombre de baisers présents dans la compilation. La chroniqueuse Elé Asu a voulu poursuivre cette réputation en lançant une série de « roulages de pelles ». « C’est devenu une partouze géante ici ?« , s’étonne la présentatrice météo Ornella Fleury, coincée tout au long de l’émission hors plateau pour présenter la météo jusqu’au 23 juin, date à laquelle l’équipe aurait dû finir cette treizième saison. « Non, c’est que de l’amour« , lui répond Victor Robert.

 

En direct : la météo d’Ornella jusqu’au 23 juin ☀️⛈🌈❄️

Posted by Le Grand Journal on viernes, 3 de marzo de 2017

Les plus grands artistes sont également passés sur la scène « live » du Grand Journal. Pour la dernière diffusion, ce sont les rappeurs d’IAM qui ont l’honneur de la fouler pour présenter leur nouvel album Rêvolution. Après la promo du groupe qui « a grandi avec l’émission », les compilations des petits programmes du Grand Journal et de ses meilleurs lives, le moment fatidique est arrivé. Sous une pluie de confettis, le présentateur fait ses adieux, non sans émotion. « Je vous aime tous autour de cette table. Merci beaucoup. (…) Fin de l’histoire, début de l’autre », a-t-il conclu. Cette dernière émission n’aura pas marqué les esprits mais, pleine de nostalgie, elle aura rappelé que Le Grand Journal est inscrit dans l’histoire de Canal+ et de la télévision.

CIM Internet