La police de Vancouver autorisée à fumer du cannabis sans restriction

La police de Vancouver autorisée à fumer du cannabis sans restriction

police vancouver cannabis

Les policiers de Vancouver ont l'air plutôt sympathiques. | © Polar PLUNGER / Liang Sen.

Société

Bientôt une feuille de chanvre sur l’écusson des forces de l’ordre ?

Le 17 octobre prochain, le Canada autorisera officiellement l’usage récréatif du cannabis sur tout son territoire. Les différentes administrations du pays s’organisent et le département de police de Vancouver a fait une proposition pour le moins originale, comme nous apprend le Vancouver Sun. Les forces de l’ordre pourraient en effet être autorisées à fumer du cannais, et ce sans restriction, à condition qu’elles se présentent ensuite au travail.

Lire aussi > Petite histoire du cannabis au Canada

Le porte-parole de la police municipale Jason Doucette a expliqué dans un communiqué envoyé au Vancouver Sun que les services de police de Vancouver n’imposeront aucune limite de temps précise entre la consommation d’herbe et le début du service, comme c’est déjà le cas pour l’alcool et les médicaments sur ordonnance. Cette politique est beaucoup moins stricte que pour les militaires, car ces derniers ne seront pas autoriser à consommer du cannabis dans les huit heures précédant leur entrée en service et dans les 24 heures précédant l’utilisation d’une arme à feu.

Un encadrement spécifique

Le Sénat canadien a adopté un projet de loi permettant la libre consommation et production de cannabis. © AFP PHOTO / MARK RALSTON.

Leur objectif premier étant bien toujours de « maintenir la sécurité publique et un lieu de travail sûr », Doucette a ajouté que les policiers de Vancouver — comme ceux du reste du pays — recevront des cours en ligne sur la nouvelle législation, incluant des leçons sur les effets des composés psychoactifs de la marijuana, plus particulièrement sur la conduite. « Nous voulons fournir à nos agents les informations les plus récentes pour qu’ils puissent prendre une décision éclairée en ce qui concerne la consommation de cannabis et l’aptitude au travail », a-t-il conclu.

Lire aussi > Le Canada se prépare à légaliser le cannabis d’ici juillet 2018

Avant le 17 octobre, les révisions proposées devront être examinées et validées par l’employeur civil du département, le West Vancouver Police Board.

CIM Internet