Paris Match Belgique

Faut-il sanctionner les piétons qui utilisent leur téléphone en traversant la route ?

smartphone

Image d'illustration. | © Pexels

Société

Vu le nombre de piétons tués par des voitures ou des motos en Lituanie, le pays a décidé de sanctionner tous ceux qui téléphoneront en traversant la rue. Un exemple à suivre ?

On connait déjà les dangers du téléphone au volant. Le monde s’intéresse dorénavant au téléphone en traversant la rue. La Lituanie a adopté ce mercredi une nouvelle législation pour faire baisser le nombre de victimes d’accidents de la circulation. les Lituaniens devront bientôt payer une lourde amende s’ils sont surpris en train d’utiliser un téléphone en traversant la chaussée. « Les piétons ne pourront plus utiliser les téléphones en entrant sur un passage et en traversant la route », a déclaré le ministre des Transports Rokas Masiulis lors d’une réunion du cabinet transmise en direct à la télévision. L’amende prévue pour cette infraction pourra aller jusqu’à 40 euros.

En 2017, soixante huit piétons ont été tués par des voitures ou des motos en Lituanie. Selon les dernières statistiques européennes, la Lituanie se place en troisième position dans l’UE en ce qui concerne la mortalité routière, après la Roumanie et la Lettonie.

Lire aussi > Les Wallons sont les plus accros à leur téléphone du pays

L’an dernier, c’est la ville américaine de Honolulu qui introduisait une législation semblable, mais un peu moins restrictive : les piétons peuvent parler au téléphone, mais ne doivent pas rédiger de textos dans la capitale de l’Etat d’Hawaï. Et l’amende peut être également salée : entre 15 à 99 dollars.

Attention, danger !

L’oreille ou le nez sur leur téléphone, les piétons se mettent en danger. Et c’est le monde entier qui est exposé à ce phénomène de « smombies », ces accros à leur smartphone qui marchent dans la rue ou traversent sans regarder, trop absorbés par l’écran de leur téléphone. En mai dernier, la Corée du Sud a lancé un service qui bloque automatiquement le smartphone de l’utilisateur lorsque celui-ci effectue plus de cinq pas dans la rue en le tenant allumé. Moins radical, une petite ville des Pays-Bas a installé des rayons lumineux sur les trottoirs d’un carrefour afin d’aider les piétons plongés dans leur smartphone à traverser prudemment. Et en Chine, la ville de Xi’an a mis en place une voie piétonne réservée aux plus connectés.

En 2016, une enquête française avait été menée dans six capitales européennes pour souligner les risques de ce duo de choc, piétons et smartphones. Résultats : c’est à Amsterdam que les piétons sont les plus prudents, près de 8% d’entre eux ont un comportement à risque, et à Stockholm qu’ils sont le plus distraits (23,5%). Bruxelles est dans la moyenne, avec 14,1%. Mais l’étude dresse un bilan plus alarmant. En Europe, 22% des victimes d’un accident mortel de la route sont des piétons. D’après le Bureau de Statiques Fédéral Allemand, environ 10% des accidents mortels sur les routes allemandes sont causés par des piétons ayant un comportement inapproprié, souvent lié à l’usage du smartphone.

CIM Internet