Sur la toile, une communauté regarde les gens mourir

Sur la toile, une communauté regarde les gens mourir

Web

La mort fascine depuis toujours | © Unsplash

Société

Plus de 425 000 personnes se sont abonnés à Reddit’s r/WatchPeopleDie et regardent quotidiennement des vidéos macabres et violentes. 

Appelée sans équivoque « WatchPeopledie » ou « regardez les gens mourir », la communauté se partage à longueur de journées GIFs et vidéos montrant des morts très souvent macabres : décapitations, démembrements, électrocutions ou même noyades sont regardés en boucles par les internautes. Plus de 425 000 personnes se sont abonnées à la chaîne, rapporte The GuardianDevant un public aussi grand, les morts sont loin de « partir en paix ». 

Lire aussi > En six ans, les selfies ont fait plus de morts dans le monde que les requins

La mort fascine

Le phénomène n’est en réalité pas nouveau. La mort fascine, et les humains ont depuis toujours des « pulsions sadiques, masochistes, et voyeuristes », explique un psychiatre interrogé par le quotidien britannique. Il y a 40 ans, le film Faces of Death – traduisez Les visages de la Mort – montrant 105 minutes de morts et autopsies consécutives avait déjà montré l’attrait humain pour les « horreurs du réel ». Partagé en masse, il avait été qualifié par The Guardian « première vidéo virale ». L’explosion d’internet avait elle aussi été suivi d’apparition sur la toile de sites du même acabit tels que Rotten.com (consulté par plus de 200 000 personnes par jour en 2001, toujours selon The Guardian). 

Watch People Die : Amoral ?

Mais si ces pulsions ne sont en rien nouvelles, la facilité d’accès (et partage) au (du) spectacle l’est bien.  La communauté Reddit « Watch People Die » est née en 2012. Elle reste alors dans l’ombre jusqu’à un coup de publicité malvenu : en mars, la publication la plus vue du site Reddit avait été une vidéo partagée par la communuaté « Watch People Die », montrant le suicide d’un jeune homme de 18 ans. Sous le feu des projecteurs, les administrateurs ferment la communauté, accusée de transgresser la règle interdisant de publier des contenus incitant à la violence.

Mort
© Leonardo Yip / Unsplash

Mais les modérateurs de la communauté s’en sont ensuite défendus, affirmant que la page avait pour but de « documenter les morts » et offrait ainsi un service permettant alors « d’assouvir les curiosités« .  Un d’entre eux a été jusqu’à demander aux internautes réguliers les raisons qui les poussaient à venir régulièrement sur le site, et plus de 10 000 répondant se sont défendus de répondre à des pulsions amorales :  « je me sentais heureux d’être en vie« , « je voulais voir la réalité, parce que je pense que la mort est romancée dans les médias » ou encore « face à la mort, je me sens compte que la vie est précieuse » ont été certaines défenses. Certains abonnés ont même défendu becs et ongles les modérateurs, louant les limites mises aux publications (pas de racisme, pas de meurtre d’enfants).  Mais les universitaires remettent en question les bienfaits d’une telle exposition à la mort.

Lire aussi > Scandale sur YouTube : il filme un cadavre dans la « forêt du suicide »

Une professeur de psychologie admet par exemple que si une vision unique permet en effet de trouver des réponses à des interrogations, les bienfaits de cette exposition continue à ce genre de spectacles est quand à elle « débattable ». Depuis fin septembre, la communauté Watch People Die est dans placée dans une « zone grise ». En d’autres termes, elle ne viole pas les règles du site Reddit, mais il est prévenu qu’elle pourrait « déranger » la plupart et on n’y entre alors que si un modérateur accepte. Mais son existence continue de soulever des questions.

 

CIM Internet