Chine : Bientôt, une lune artificielle dans l’espace ?

Chine : Bientôt, une lune artificielle dans l’espace ?

Chine

Le rêve de lunes éclairant les lunes existe (presque) depuis la nuit des temps. | © Danny Pittoors / Unsplash

Société

Un entrepreneur envisage de remplacer les lampadaires de la ville de Chengdu par une lune artificielle.

 

Pour éclairer la nuit, quoi de mieux que l’astre lunaire ? C’est ce que semble avoir pensé un entrepreneur de la ville de Chengdu, qui a élaboré un plan ambitieux : renforcer l’éclairage nocturne à l’aide d’un astre artificiel huit fois plus puissant que le satellite. Le plan serait envisageable dès 2020, explique The Guardian. Et la lune artificielle serait capable d’éclairer un rayon de 10 à 80 kilomètres.

Lire aussi > Pourquoi la Chine veut interdire la diffusion de contenus religieux en ligne

Projet de longue date

L’idée a été lancée la semaine passée lors d’un rassemblement d’entrepreneurs par Wu Chunfeng, président de la société privée Chengdu Aerospatial Science and Technology Microelectronics System Research Institute Co (Casc). Mais le satellite est en réalité en phase de test depuis plus d’un an. L’entrepreneur a déclaré que la technologie était désormais opérationnelle et pourrait même être utilisée dès 2020. La probabilité de voir la lune éclairer la ville de Chengdu reste cependant à démontrer même si l’entreprise a des moyens de pression, car elle est également  le principal contractant du programme spatial chinois.

Lire aussi  > En Chine, des drones-pigeons contrôlent les airs

Le rêve de lunes éclairant les villes existe (presque) depuis la nuit des temps. En 2013, trois grands miroirs contrôlés par ordinateur ont été installés au-dessus de la ville norvégienne de Rjukan pour suivre le mouvement du soleil et réfléchir ses rayons sur la place de la ville. Aussi, dans les années 1990, une équipe d’astronomes et d’ingénieurs russes a réussi à lancer un satellite dans l’espace afin de renvoyer la lumière du soleil vers la Terre et d’éclairer brièvement l’hémisphère nocturne. La Chine réussira-t-elle le pari de voir son propre satellite lunaire dans le ciel ? À suivre !

 

CIM Internet