Incidents de chasse : Pour un député, la solution est d’interdire les VTT

Incidents de chasse : Pour un député, la solution est d’interdire les VTT

Chasse

Le député s'est attiré les foudres de la toile. | © Sebastian Pociecha / Unsplash

Société

La proposition du député Alain Perea  a fait polémique sur les réseaux sociaux. 

 

Les incidents de chasse font (trop) régulièrement des victimes malheureuses se trouvant au mauvais endroit, au mauvais moment. Le week-end dernier, rapporte le Huffington Post, un vététiste britannique a été mortellement atteint alors qu’il dévalait une pente en lisière de forêt savoyarde. Il n’en fallait pas plus pour relancer les débats sur les mesures de sécurité liées à l’activité chez nos voisins français. Faut-il être plus restrictifs avec les chasseurs ? Pas pour le député français Alain Perea, qui a proposé sur Twitter une solution pour le moins inouïe : interdire le VTT durant les quatre mois de chasse.

Lire aussi > Le robot Pepper a parlé d’intelligence artificielle aux députés britanniques

Réactions en chaîne

Alain Perea est également coprésident du groupe d’étude Chasse à l’Assemblée nationale. Et les réactions des internautes n’ont pas tardé. Par exemple : « Ouais mais ya 2 jours je circulais sur l’aurotoute A2 et une balle perdue a fini sa course dans mon vehicule. On ferme les autoroutes pour 4 mois aussi ? » a proposé l’un d’eux. Ou encore : « Je pense même que les gens devraient rester dans leur lit avec la chambre verrouillée à double tour, on sait jamais des fois qu’un sanglier vienne squatter le salon faudrait pas déranger nos amis chasseurs ». Les doutes sont permis sur la probabilité que la loi soit débattue à l’Assemblée.

CIM Internet