Au Texas, une formation pour interagir avec la police sans se faire tuer

Au Texas, une formation pour interagir avec la police sans se faire tuer

police

Image d'illustration. | © Pexels

Société

Après plusieurs décès de citoyens non-armés, tués par la police lors de contrôles routiers ou lors de tentations d’arrestation qui ont mal tourné, le Texas a rendu obligatoire une formation pour éduquer les élèves sur la bonne façon d’interagir avec la police.

« Ne tirez pas, ne tirez pas ! » Depuis plusieurs années, les vidéos de citoyens non-armés, en majorité afro-américains, tués injustement par la police se sont multipliées sur les réseaux sociaux, provoquant la colère des Américains. Afin de réduire le nombre de ces interactions tragiques, le Texas a approuvé une loi obligeant les écoles à éduquer les élèves de secondaire sur la police. Ils devront désormais suivre une formation sur la bonne façon d’interagir avec la police et regarder une vidéo de seize minutes intitulée « Créer des interactions apaisées entre citoyens et forces de l’ordre ».

Lire aussi > Au Texas, un prof décerne le prix de « l’élève qui a le plus de chance de devenir terroriste »

Repérée par Slate, cette vidéo utilise des reconstitutions sur la bonne façon de se comporter lors d’un contrôle routier et la mauvaise façon de communiquer avec les agents. Elle rappelle aux élèves de « garder vos mains visibles » parce que « les policiers ne voient pas toujours clairement l’intérieur de votre véhicule ». « Ne bougez pas et ne cherchez pas à attraper quelque chose », recommande-t-elle également aux jeunes adolescents qui doivent prévenir l’agent s’ils prennent quelque chose dans la boîte à gants. La vidéo répond également à quelques questions, comme « Dois-je sortir du véhicule ? Puis-je dire non si l’agent demande à me fouiller ou à fouiller ma voiture ? Que faire si je n’ai rien fait de mal ? »

« Parfois les gens sont arrêtés pour un contrôle et ils fouillent leur voiture pour trouver leur permis et la police peut mal interpréter ces gestes. Nous voulons êtres sûrs que les conducteurs comprennent ce qu’ils doivent faire quand ils sont contrôlés et aussi qu’ils comprennent leurs droits », explique Royce West, le sénateur démocrate à l’origine de la loi. Les policiers de l’État regarderont la même vidéo pour améliorer leurs interactions, ajoute-t-il.

Lire aussi > « Nous ne l’avons pas cru » : Victoire pour Black Lives Matter après le jugement d’un policier blanc

Situation « tragique »

Cette loi a fait l’objet de nombreuses critiques pour avoir laissé entendre que la responsabilité d’éviter la violence de la police appartenait uniquement aux citoyens, et non aux policiers eux-mêmes. John Fullinwider, cofondateur de Mothers Against Police Brutality, a qualifié de « tragique » le fait que « nous devons former des jeunes conducteurs, en particulier de jeunes hommes noirs, sur comment agir pour qu’un policier ne leur tire pas dessus ». Entre 2015 et 2017, selon le Washington Post, les agents de police texans ont tué 251 personnes, dont 48 n’étaient pas armées.

Mots-clés:
police texas
CIM Internet