Paris Match Belgique

« Tout le monde descend » : La belle leçon d’un chauffeur de bus pour aider un handicapé

Bus Handicapé

Image d'illustration | © Capture d'écran Instagram @RATP

Société

Face à des passagers d’un bus bondé qui empêchaient l’accès à une personne à mobilité réduite, un chauffeur de bus parisien a eu un geste héroïque. Il a vidé son véhicule afin de permettre à la personne handicapée de s’installer.

 

Jeudi 18 octobre, Porte de Clichy, Paris. Bus plein à craquer. Un homme en chaise roulante, à l’arrêt, reste bloqué à l’extérieur. Face aux manque de civilité de ses passagers, le chauffeur a alors eu un geste héroïque : « Terminus! Tout le monde descend ! » a-t-il crié aux navetteurs, qui son descendus en pestant contre les transports en communs. Une fois le bus vidé, le chauffeur s’est alors approché de l’homme resté à l’extérieur en compagnie de son frère.

Lire aussi > Séisme en Indonésie : L’histoire bouleversante du sacrifice héroïque d’un contrôleur aérien

Leçon de civisme

« Vous pouvez monter et les autres, vous attendez celui d’après ! », s’est-il alors exclamé une fois le reste des passagers dispersé à l’extérieur. Le compte Twitter « Accessible pour Tous » a par après partagé l’histoire sur Twitter, et celle-ci est immédiatement devenue virale.

Le HuffPost a ensuite retrouvé l’individu, qui a voulu garder l’anonymat. Atteint d’une sclérose en plaques primaire et progressive invalidante, ses déplacements sont souvent difficiles. Il a expliqué que personne n’avait accepté de bouger malgré une rampe d’accès installée dans le bus. Bloqué à l’extérieur, l’homme a alors reçu cette aide providentielle du chauffeur de bus qui, après lui avoir proposé de monter dans le bus, a obligé les incivilisés à attendre le bus suivant.

Lire aussi > Les gares belges, un parcours du combattant pour les personnes handicapées

« Le fauteuil roulant, tout le monde peut en avoir besoin d’un, un jour », a-t-il également déclaré à l’homme en chaise roulante. Interrogé par le média français, il a également dénoncé les problèmes qu’il rencontre quotidiennement comme la difficulté d’accès aux espaces publics et commerces ainsi que la « prolifération de fausses cartes de stationnement ». En ce qui concerne les aides pour les personnes à mobilité réduite, il y a encore (beaucoup) de travail, et pas que dans la capitale française.

CIM Internet