Quel est le meilleur âge pour apprendre une langue ?

Quel est le meilleur âge pour apprendre une langue ?

Apprendre une langue

La maturité offre aux jeunes adultes des compétences cruciales dans l'apprentissage d'une langue. | © Flickr

Société

Si chaque âge comporte des avantages par rapport à l’apprentissage des langues, les jeunes adultes disposent de facultés leur permettant d’apprendre les langues plus vite que les bambins. 

 

Avons-nous raté le coche si nous n’avons pas commencé à apprendre une langue étrangère dès notre plus tendre enfance ? C’est la conclusion que l’on peut facilement tirer en observant les personnes éduquées dans plusieurs langues jongler d’un dialecte à l’autre sans même réfléchir. Mais, soyez rassurés, la science révèle une réalité plus complexe. En effet, chaque âge vient avec ses avantages et inconvénients, révèlent des études citées par la BBCEt ce ne serait même pas les bambins qui apprendraient le plus rapidement.

Lire aussi > Les langues des peuples autochtones disparaissent à un rythme alarmant

Les adultes apprennent plus vite

Ainsi, les bébés ont une meilleure oreille pour les sons, les bambins parviennent à attraper les accents avec une facilité déconcertante tandis que les jeunes adultes disposent de compétences cruciales dans l’apprentissage : l’alphabétisation qui leur permet d’apprendre continuellement de nouveaux mots, même dans leur propre langue. Ainsi, « tout ne dépend pas de l’âge », rappelle à BBC Antonella Sorace, professeure de linguistique développementale à l’Université d’Édimbourg. Les adultes sont bien meilleurs en « apprentissage explicite » – la méthode classique avec un professeur devant une classe de classe – que les enfants qui ne disposent pas des capacités cognitives, de mémorisation et d’attention requises. Mais à quel âge apprend-on le plus vite une langue ?

Langue
Ben White / Unsplash
Une étude israélienne a observé l’apprentissage des langues sur trois groupes différents : 8 ans, 12 ans et des jeunes adultes. Et leur observation les a menés à la conclusion que les jeunes adultes apprenaient les langues bien plus rapidement, ce qui leur a permis d’avancer l’hypothèse selon laquelle la maturité offre aux jeunes adultes des compétences cruciales dans l’apprentissage d’une langue comme des stratégies résolution de problèmes, ou tout simplement une meilleure compréhension d’eux-même et du monde qui les entoure utile dans leur apprentissage linguistique. La faculté des jeunes enfants à entendre et imiter leur sert, bien sûr, mais apprendre de cette façon est en réalité plus lent.

Lire aussi > Boire de l’alcool (avec modération) améliorerait notre apprentissage des langues étrangères

En deuxième position se trouvait le groupe des 12 ans et donc, contrairement à ce que l’on aurait pu penser, les 8 ans étaient en dernière position. Et ces résultats, rapporte également la BBC, se retrouvent également dans une étude précédente sur un échantillon de plus de 2 000 espagnols catalans, qui a également constaté que les plus agés apprenaient la langue de Shakespeare plus rapidement que leurs compatriotes plus jeunes. En conclusion, il est encore temps de se lancer !

CIM Internet