Paris Match Belgique

Indécence : Une start-up américaine loue des chiots et des chatons à la journée

chiots chatons a louer startup

Des images bien mignonnes pour appâter le client. | © Capture d'écran / Rescue Time.

Société

Ou quand nos animaux domestiques deviennent de purs produits de consommation.

Au début, on ne peut s’empêcher de craquer devant l’idée de la start-up outre-Atlantique Rescue Time. Leur idée : louer des chiots et des chatons, il est vrai très mignons, à la journée à des particuliers. « Nos chiots et chatons peuvent rester à la journée ou pour deux jours. Et si vous tombez amoureux, vous pouvez devenir leur maître pour toujours ! », nous dit en exergue la compagnie sur son site web, comme si nos petits animaux étaient devenus des fringues qu’on irait essayer en cabine, et qu’on décidera d’acquérir définitivement ou pas. Comme une alerte de plus signalant que notre époque engendre des idées pour le moins indécentes.

Lire aussi  > Été 80 : 140 chiens euthanasiés en deux jours, la photo de la honte

Un bien-être plus que menacé

Pour un anniversaire, une journée spéciale en entreprise ou encore du réconfort, nos petites bêtes se monnaient à partir de 80 dollars (soit 70 euros) la journée, nous apprend The Next Web. « J’ai pu envoyer un chaton à ma grand-mère pour son anniversaire ! Elle a 82 ans et m’a dit que c’était le plus beau cadeau qu’on lui ait fait ! Merci », s’enthousiasme un client. Oui mais voilà, quid du bien-être de ces animaux sans foyer devenus des jouets qu’on s’échange ?

Car comme nous explique le média, nos adorables petites boules de poils ont besoin de temps pour s’acclimater à un nouvel environnement et l’idée de les bouger sans cesse leur cause un véritable stress et des troubles comportementaux. « La période d’ajustement pour les animaux, s’il n’y a pas d’autres bêtes dans le foyer, prend au moins une ou deux semaines, et parfois plusieurs mois », nous prévient Georgia SPCA, une association qui recueille des animaux abandonnés. Autrement dit, les chiots et chatons seront incapables de se sentir en sécurité à chaque nouvelle maison.

Nos petites bêtes ont besoin de temps pour s’acclimater à un foyer et nécessitent des visages familiers qui les rassurent. © Unsplash / Alain D’Alche.

La compagnie se défend de maltraiter les animaux et assure qu’ils sont placés dans des familles d’accueil lorsqu’ils ne sont pas « en location », même si ces informations ne sont pas mentionnées sur son site web. Elle assure aussi chercher à trouver des « maisons » aux animaux lorsqu’ils grandissent.

Lire aussi > Pourquoi trouve-t-on les chatons « trop mignons » ?

De nombreuses alternatives

Reste que si des personnes désirent être au contact d’animaux trop mignons, il y a d’autres moyens bien plus en accord avec le bien-être de l’animal. Nombre de refuges ou d’association recueillant des animaux sont souvent à la recherche de bénévoles prêts à leur venir en aide. Et si vous voulez être en contact très régulier avec eux sans les ubériser, songez à adopter ou même à vous reconvertir et devenir cat ou dogg sitter.

CIM Internet