Paris Match Belgique

Détournement d’images : Les fausses infos sur les gilets jaunes ont fleuri ce week-end

gilets jaunes

Une "vraie" photo des événements de ce week-end en France. Ici dans l'agglomération caennaise, ce dimanche 18 novembre, dans le nord-ouest de la France. | © AFP / CHARLY TRIBALLEAU.

Société

Des clichés de prétendus rassemblements ont abondamment circulé sur les réseaux sociaux. 

Il était très difficile de quantifier l’ampleur du phénomène « gilets jaunes », en action sur toute la France ce week-end et qui cristallise l’attention dans l’Hexagone. Ce dimanche soir cependant, le ministère de l’Intérieur français recensait près de 283 000 manifestants cumulés. Une personne a également perdu la vie et on dénombre 400 blessés. Quatorze sont dans un état grave, dont un policier. Le mouvement, parti des réseaux sociaux et organisé en dehors des partis politiques et des syndicats, s’est retrouvé la cible d’informations non vérifiées. Un grand n’importe quoi détricoté par différents sites de fact checking. Petit récap.

Lire aussi > Liberté de la presse : Les ravages des fake news au quotidien

Les réseaux sociaux, ces véhicules de Fake News


Des images de rassemblements dantesques ont ainsi été partagées des milliers de fois, alors qu’il s’agissait pour la majeure partie d’entre elles de vieux clichés. En témoigne la photo ci-dessus, sur la place de Jaude à Clermont-Ferrand. On y voit une foule vêtue de jaune et l’image a été partagée près de 100 000 fois uniquement via un compte facebook. Et comme nous l’apprend le travail de fourmis effectués par les équipes d’AFP Factuel, le cliché en question remonte au 13 mai 2017 et non au 17 novembre 2018. Il s’agit en effet des milliers des supporteurs du club de rugby de Clermont-Ferrand, réunis pour assister à la finale de la Champions Cup contre le club anglais Saracens, d’où la présence importante de la couleur jaune du maillot de l’ASM Clermont Auvergne.


Les journalistes de l’AFP ont également détecté une autre image suspecte, relayée des milliers de fois par des internautes sensibles à la cause des gilets jaunes. On y voit une foule bloquant un axe autoroutier, cette fois bien avec des gilets, jaunes mais aussi oranges, ce qui a interpellé les journalistes. Bingo. Il s’agit d’une vieille photo datant du 1er février 2014 prise à l’occasion d’une manifestation de travailleurs frontaliers à Saint-Louis, dans le Haut-Rhin.

Un tweet en espagnol a aussi retenu l’attention. Retweeté et liké plus de 20 000 fois, il montre une image d’un grand rassemblement tout en affirmant qu’« un million de personnes » se sont rassemblées dans les rues de Paris. Il n’en est rien comme nous explique Guillaume Daudin, journaliste pour l’AFP, dans un thread Twitter. La photo n’a aucunement été prise ce week-end mais date du 11 janvier 2015. Le rassemblement faisait suite aux attentats de Charlie Hebdo, Montrouge et de l’Hyper Cacher.

Lire aussi > #PoseTonMacron : La photo d’Emmanuel Macron détournée


Les gilets jaunes sont appellés à se rassembler ce samedi 24 novembre à Paris pour un « coup de grâce », à l’initiative [entre autres] d’Éric Drouet, le camionneur à l’origine du mouvement. Pour peut-être voir, cette fois, des images authentiques, de gigantesques rassemblements.

CIM Internet