Les enfants européens sont déjà inquiets pour leur l’emploi

Les enfants européens sont déjà inquiets pour leur l’emploi

enfants

Ce 20 novembre, c'est la journée des droits des enfants. | © Caleb Woods / Unsplash

Société

À l’occasion du 29e anniversaire de l’adoption de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant, une étude s’est penchée sur leurs revendications et leurs attentes. Et cette année, ils espèrent être entendu.

Les moins de 18 ans vont prendre le pouvoir, ou presque. Des enfants de toute l’Europe vont débattre au Parlement européen avec des personnalités politiques à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant. Le président du parlement européen, Antonio Tajani, mènera ce qui est présenté comme étant la « première séance plénière de l’histoire avec une délégation d’enfants et de jeunes ».

Lire aussi > Céline Dion lance une collection de vêtements non genrés pour enfants

Les résultats d’un sondage organisé en ligne par l’Unicef et Eurochild, un réseau d’organisations actives dans la défense des droits de l’enfant, serviront de base aux débat. Les réponses de plus de 15.000 enfants et jeunes de plus de 23 pays ont déjà été compilées.

L’Europe voulue par les enfants

Dse premières tendances issues du sondage indiquent qu’une très large majorité (68%) des jeunes répondants a une attitude de curiosité et une volonté d’accueil par rapport aux personnes issues de l’immigration, un chiffre à mettre en perspective avec les tendances au repli identitaire que l’on peut observer actuellement dans divers Etats européens face aux questions migratoires.

Lire aussi > Au Venezuela, des mères condamnées à abandonner leurs enfants

Dans les inquiétudes listées comme prioritaires parmi les enfants, surtout en Italie, en Serbie, en Espagne, en Irlande et en Bulgarie, figure la possibilité qu’ils ne trouvent pas de travail. Près de trois quarts des répondants estimant que les écoles ne les préparent pas suffisamment à la suite de leur vie.

CIM Internet