Paris Match Belgique

Thaïlande : La grotte qui avait piégé les footballeurs devenue une attraction touristique

Thaïlande

La grotte a rouvert ce 16 novembre, cinq mois après l'accident. | © ROYAL THAI NAVY / AFP

Société

Cet été, la grotte Tham Luang avait fait les gros titres après avoir piégé pendant 17 jours une équipe de foot entière. Rouverte depuis peu, elle est aujourd’hui plus prisée que jamais par les touristes. 

 

Le parc forestier Tham Luang-Khun Nam Nang dans la province de Chiang Rai était selon les termes du Guardian un « marigot endormi » jusqu’à la mission de sauvetage réussie des 12 jeunes footballeurs thaïlandais et de leur entraîneur en juin. Réouverte ce 16 novembre – cinq mois après l’incident – elle est devenue un lieu incontournable des touristes. S’ils n’ont pas l’autorisation de pénétrer dans la grotte Tham Luang, qui avait piégé les jeunes sportifs, ils peuvent parcourir la route qui y mène. Où se trouve désormais une centaine d’échoppes de souvenirs.

Lire aussi > Insultée de « pays de merde », la Namibie s’en sert avec humour pour promouvoir son tourisme

« Incroyable »

Thaïlande
TANG CHHIN Sothy / AFP

Interrogée par The Guardian, Vipa Romaneechutima, une locale ayant démarré un commerce sur la zone, considère que l’accident est une « chose incroyable pour les habitants de cette région ». Les locaux avaient bien tenté d’attirer les touristes sur le lieu auparavant, mais sans succès. « Nous ne sommes pas simplement heureux à cause de l’argent des touristes. Nous sommes également très fiers que les gens veuillent voyager ici pour voir notre magnifique parc. C’est un honneur pour nous », a-t-elle également précisé. La grotte se situe dans une zone isolée du pays, mais aujourd’hui, cela ne freine plus les touristes. Et s’ils ne peuvent observer Tham Luang que de loin, son entrée étant barrée, ils sont autorisés à se rendre dans les grottes Buddha, Naga et Chamois à proximité. Un musée célébrant le sauvetage verra également bientôt le jour, ainsi qu’un monument en l’honneur d’un plongeur qui avait perdu la vie lors de l’incident.

Lire aussi > Au Zimbabwe, le tourisme reprend des couleurs après la chute de Mugabe

 

CIM Internet