5 choses à savoir sur Vanessa Ponce de Leon, la première Mexicaine sacrée Miss Monde

miss mexique Vanessa Ponce de Leon

Miss Mexique sacrée Miss Monde 2018. | © GREG BAKER / AFP

Société

La 68e édition du concours de Miss Monde a décerné la couronne à Vanessa Ponce de Leon, sacrée Miss Mexique en mai dernier.

 

Premier sacre

« Représenter un pays vous comble, mais représenter un pays comme le Mexique occupe votre vie. Merci pour tout votre soutien et vive le Mexique ! » C’est une grande première pour le pays. En étant sacrée Miss Monde ce samedi 8 décembre lors d’une cérémonie à Sanya en Chine, Vanessa Ponce de Leon a offert au Mexique sa première couronne mondiale. La jeune femme de 26 succède ainsi à l’Indienne Manushi Chhillar, après avoir devancé Miss Thaïlande, première dauphine, ainsi que Miss Biélorussie et Miss Ouganda.

vanessa ponce de leon
GREG BAKER / AFP

Une star de télé-réalité devenue Miss Monde

Originaire de l’État de Guanajuato, au nord de Mexico, Vanessa Ponce de Leon est d’abord passée par la case « télé-réalité » avant de gravir les marches des podiums de Miss. Avec son mètre 74, ses yeux de chat et son sourire radieux, la jeune femme s’est fait connaître il y a quatre ans après avoir remporté l’émission « Mexico’s Next Top Model ». Devenue mannequin professionnelle, la future Miss Mexique s’est prise de passion pour les shooting photo, les campagnes de pub et autres défilés.

Pour l’amour de l’humanitaire

Les projecteurs n’ont toutefois pas suffi à la nouvelle mannequin pour se sentir pleinement épanouie. « J’ai commencé à me sentir un peu vide », confie-t-elle dans un portrait vidéo réalisé pour Miss Monde. Depuis maintenant trois ans, la jeune femme se consacre à l’humanitaire et multiplie mes missions aux quatre coins du monde. Elle a collaboré avec plus de 18 organisations et fait partie du conseil administratif d’un centre de désintoxication pour jeunes femmes, rapporte LCI. « Nous pouvons tous être un exemple de bonté dans ce monde. Nous devons tous nous soucier des autres, nous devons tous aimer, nous devons tous être gentils. Cela ne coûte rien (…). Il y a toujours quelqu’un qui aura besoin de ce que vous avez à offrir », a-t-elle déclaré sur scène juste avant d’être couronnée Miss Monde.

Son pécher mignon

Entre deux missions humanitaires et trois séances photo, la Mexicaine pourrait probablement faire n’importe quoi… pour une quesadilla. C’est en tous cas ce qu’elle indique sur son compte Instagram, se définissant comme une « nouvelle icône mannequin » et une « amoureuse de quesadilla ». Mais si l’on en croit ce même compte, c’est aussi sur la pizza que la top modèle a tendance a craquer. Car après tout, pourquoi se priver de ce petit goût de paradis ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Quédate con la que te vea como yo veo mi Deep Dish Pizza….#heaven #perdiendoladieta #princecharming ❤😂🙏🏼🍕

Une publication partagée par Vanessa Ponce de Leon (@vanessaponcedeleon) le

Sa devise

« Nous sommes dépendants les uns des autres. » Du moins pour sa devise officielle présentée lors des concours de beauté. Sur Instagram, Miss Monde 2018 opte néanmoins pour une devise plus franche et personnelle : « Dans un monde peuplé de gens qui s’en foutent, soyez quelqu’un qui se sent concerné ».

CIM Internet