Roger, le kangourou bodybuildé (et star planétaire) est mort

roger kangourou

Roger, pendant la sieste. | © Facebook : Roger The Kangaroo

Société

La semaine dernière, le kangourou le plus musclé d’Australie est décédé à l’âge de 12 ans, laissant derrière lui 1,3 millions de fans endeuillés.

 

Une icône est décédée. En 2015, avec ses deux mètres de haut, ses 89 kilos, ses biceps gonflés à bloc et sa carrure digne des plus grands bodybuilders, Roger le kangourou avait fait le tour de la toile en quelques heures.

Des images du marsupial, réalisant des prouesses impressionnantes (comme écraser un seau en métal à la force de ses bras) avaient rapidement fait de lui une star planétaire, suivie et adulée sur les réseaux sociaux.

Hommage à Roger

La semaine dernière, le kangourou le plus musclé d’Australie est décédé de vieillesse à l’âge de 12 ans, laissant derrière lui 1,3 millions de fans endeuillés. Parmi eux, la chanteuse australienne Natalie Imbruglia qui lui a rendu hommage en déclarant :  « Il m’a toujours fait sourire. Il était si fier et fort ». Dans une vidéo en hommage au marsupial, Chris Barnes (fondateur du Kangaroo Sanctuary d’Alice Springs, en Australie et « père adoptif » de Roger) a déclaré : « Il a vécu une longue et belle vie et a été aimé par des millions de personnes à travers le monde ». Et de poursuivre : « Nous t’aimerons toujours et tu nous manques Roger ».

Lire aussi > Après les chats, l’Australie s’attaque aux kangourous

En 2006, les équipes du Kangaroo Sanctuary avaient sauvé d’une mort probable le petit Roger dont la mère venait d’être tuée dans un accident de voiture près d’une autoroute. Chris Barnes a expliqué que c’est ce kangourou pas comme les autres qui à l’époque lui a donné envie de créer un sanctuaire pour les kangourous orphelins. « Nous l’avons enterré ici pour qu’il reste à jamais auprès de sa famille », a ajouté le propriétaire des lieux, exprimant tout l’amour que leur a inspiré Roger.


Traduction : Roger, le kangourou star d’Internet est mort.


Traduction : RIP Roger le kangourou. Un spécimen magnifique de macropodidés. Mes condoléances à Brolga et tous les membres du Kangaroo Sanctuary d’Alice Springs. Il est mort de vieillesse, heureux et adoré. Il va nous manquer.

CIM Internet