Dans des refuges allemands, il est interdit d’adopter des animaux à Noël

noël

"Adopt, don't shop" est-il valable aussi à Noël ? | © Unsplash/Jakob Owens

Société

Alors que l’abandon d’animaux est une triste réalité, surtout durant la période des grandes vacances, plusieurs refuges allemands ont décidé d’interdire l’adoption à l’approche de Noël.

Un animal, c’est pour la vie. Pas seulement pour Noël. En Allemagne, plusieurs refuges l’ont exécuté à la lettre en interdisant d’adopter de nouveaux compagnons à l’approche des fêtes de fin d’année. Selon la BBC, ils sont une dizaine à participer à cette initiative qui vise à éviter tout projet d’offrir un animal comme cadeau de Noël et, donc, de futurs (potentiels) abandons. À Berlin, le plus grand refuge d’Europe en fait partie, affirmant que l’interdiction réduit le rejet d’animaux indésirables après la période des vacances.

Tous les propriétaires d’animaux de compagnie vous le diront « Les animaux sont des êtres vivants ayant des besoins et des sentiments », a-t-il déclaré. « Ils ne conviennent pas comme cadeau surprise ». À Brême, dans le nord-ouest de l’Allemagne, aucun des 500 animaux ne sera hébergé après le 18 décembre.

Lire aussi > Préparez les mouchoirs : Netflix sort une série documentaire sur le meilleur ami de l’homme [VIDÉO]

Le problème, selon les défenseurs de cette interdiction, c’est que les animaux sont souvent acheter de manière impulsive, à la dernière minute. « La décision de garder un animal ne doit pas être prise à la légère. Toute la famille doit être impliquée dans le processus de décision », a déclaré Claudia Hämmerling de l’association de protection des animaux de Berlin. La plupart des refuges seront toujours ouverts aux visites, mais les familles devront revenir en janvier après avoir eu le temps de réfléchir.

Pas de cadeau surprise

Mais tout le monde n’est pas d’accord avec cette interdiction. Pour Quartzy, offrir un animal peut être une bonne idée, « tant que ce n’est pas un cadeau surprise ». Une enquête américaine, réalisée en 2013, suggérait qu’il n’y avait pas de risque accru d’abandon pour les chiens et les chats reçus en cadeau. Refuser aux potentiels adoptants d’offrir un animal en cadeau peut même entraver inutilement l’objectif primordial d’augmenter le nombre d’adoptions d’animaux de compagnie. Là-dessus, opposants et défenseurs sont tous d’accord : il est vivement conseillé de se rendre dans un refuge, plutôt que dans une animalerie ou un élevage. Mais pour certaines organisations, c’est catégorique : « Les cadeaux de Noël ne sont pas des chiens et les chiens ne sont pas des cadeaux de Noël », comme le montre la dernière publicité de Dogs Trust, société britannique de protection des animaux, spécialisée dans le bien-être des chiens.

CIM Internet