Pourquoi décore-t-on un sapin à Noël ?

Pourquoi décore-t-on un sapin à Noël ?

sapin

Il faut remercier les Allemands. | © Twentieth Century Fox

Société

Décorer le sapin de Noël, c’est un moment à partager en famille ou une corvée. Dans les deux cas, le roi des forêts se couvre de guirlandes et de boules. Mais d’où vient cette tradition ?

Qu’il soit naturel ou artificiel, avec des guirlandes lumineuses blanches ou colorées, des boules rouges classiques ou de la couleur tendance de la saison, le sapin de Noël trône chaque année dans un coin du salon, avec une multitude de cadeaux (emballés façon furoshiki) posés à son tronc. Et le décorer est devenue une tradition immanquable pour de nombreuses familles. Mais depuis quand et pourquoi cet arbre est-il décoré dans nos foyers ?

Lire aussi > 5 idées futées pour un sapin de Noël… sans sapin

Les arbres ont longtemps été utilisés pour décorer les maisons. Et même durant toute l’année. Les Égyptiens anciens, les Chinois et les Hébreux considéraient les arbres à feuilles persistantes comme des symboles de la vie éternelle. Mais ce sont les païens européens qui, durant l’hiver seulement, décoraient leur foyer de branches d’arbres sempervirents, comme un symbole de la vie dans les nuits sombres et froides de cette saison. Alors que la conversion au christianisme bouscule plus d’un rite païen, ces végétaux conservent leur place, dont en Allemagne, point de départ de la tradition moderne du sapin de Noël.

Un arbre lumineux

Selon les croyances populaires, l’allemand Martin Luther, fondateur du protestantisme, aurait été le premier à illuminer son sapin, au début du XVIe siècle. Fasciné par la beauté des sapins enneigés, dont les branches vertes renvoyaient la lumière des étoiles, il aurait dès lors eu envie de reproduire cet effet, en accrochant des bougies à son arbre de Noël. Peu à peu, les familles bourgeoises d’Allemagne y ont ajouté des boules rouges brillantes, ainsi qu’une étoile au sommet symbolisant l’étoile de Bethléem qui guide les Rois mages.

Introduit en Angleterre au début du 19e siècle, le sapin de Noël aurait été largement popularisé grâce à la Reine Victoria, et son mari allemand, le prince Albert. Décoré de petits cadeaux, de rubans, de bougies, de bonbons ou encore de guirlandes de maïs soufflé, le sapin devint petit à petit le symbole par excellence de Noël.

CIM Internet