Paris Match Belgique

Une expo en 18 portraits pour montrer que la diversité c’est « juste normal »

Une campagne qui ouvre la porte à d'autres perceptions de la société. | © De La Réussite Parmi Vous

Société

On profite des fêtes de fin d’année pour flâner à Bruxelles et là, place des Palais, on tombe sur les personnalités inspirantes du projet « De La Réussite Parmi Vous » et ça fait du bien à voir.

Ces personnalités inspirantes s’appellent Yeba Olaye, qui a lancé sa marque de maroquinerie de luxe, Doa Majouli, chroniqueuse radio et consultante digitale, Rosy Sambwa, styliste lifestyle, Fabrice Do Rego, conseiller financier ou encore Erdogan Ozkan, chef d’entreprise, entre autres. 18 profils s’affichent en grand place des Palais à Bruxelles, jusqu’au 15 janvier prochain.

Lire aussi > « Le racisme, la misogynie et l’homophobie » prospèrent sur Twitter, dénonce Amnesty

D’autres narratifs, d’autres role models

Vaya Sigmas / De La Réussite Parmi Vous

De belles photos qui sont la partie émergeante d’un projet d’ampleur intitulé #De La Réussite Parmi Vous qui a pour objectif d’investir les réseaux sociaux (c’est-à-dire les gens, tous les « gens ») et de contribuer ainsi à battre en brèche les préjugés et les stéréotypes; à montrer que la diversité, c’est juste normal. A donner aussi aux jeunes générations une fierté, un sentiment d’appartenance naturel parce que au-delà des races et du communautaire. « On veut contribuer à changer les regards sur les personnes issues de la diversité, à changer les perceptions pour combattre le racisme, bien sûr mais aussi tout ce qui crée une inégalité entre personnes et inspirer les nouvelles générations », argumente Chouna Lomponda, l’initiatrice de ce projet.

Lire aussi > Sexisme et racisme : Les premiers jours d’Alexandria Ocasio-Cortez au Congrès américain

Le racisme, c’est « une affaire de perception »

De La Réussite Parmi Vous

Tout est parti de diverses constatations qui la navraient : « La Belgique est un des pays d’Europe parmi les plus discriminants à l’embauche, selon une étude récente » ou encore lorsqu’elle a vu dans un quotidien une photo illustrant un article sur la carence des diplômes à Bruxelles : « C’était uniquement des noirs et des Arabes ». À partir de ce diagnostic désespérant, elle a voulu donner des réponses et des pistes pour changer le regard ambiant. « Car le racisme, c’est aussi une affaire de perception, de meilleure compréhension des autres ».

Depuis septembre cette campagne entend donc tordre le cou à l’expression « C’est l’exception qui confirme la règle » : oui, tous son inspirants, volontaires, heureux d’être ce qu’ils sont et de faire ce qu’ils font. Malgré les embûches qui ont été nombreuses, parce que femmes, parce que noirs, parce que turcs, parce que issus de la diversité… « C’est une grande opération de communication et de marketing sociétal. Parce que ça suffit les narratifs du passé », conclut Chouna

L’exposition de la place des Palais racontent les nouveaux visages de la Belgique et de l’Europe, 18 profils, des portraits, des parcours pour inspirer par le nombre et banaliser la réussite des minorités et lutter contre les stéréotypes, à découvrir place des Palais à 1000 Bruxelles, jusqu’au 15 janvier 2019. Et c’est beau/bon à voir !

CIM Internet