La bonne résolution de 2019 pour les Belges : Changer de travail

La bonne résolution de 2019 pour les Belges : Changer de travail

Résolution

"Osez poursuivre l'emploi de vos rêves et le saisir". | © Nordwoord Themes / Unsplash

Société

Le mois de décembre est souvent synonyme de remise en question professionnelle. 86% des Belges veulent changer d’emploi.

 

Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions. Selon une enquête de l’agence de recrutement Hays, 86% des Belges prévoient déjà de relever de nouveaux défis professionnels pour l’année venir. Pour beaucoup d’entre eux, cela signifie changer de travail. Le mois de décembre est en outre un mois qui pousse les citoyens à réfléchir à leur avenir. Selon la plateforme Linkedin, trois fois plus de personnes ont changé d’emploi ou de société en janvier 2018 que les autres mois de l’année (presque) écoulée.

Lire aussi > Le dimanche soir, les Belges angoissent

Changer de travail, mode d’emploi

« Changer de travail va loin, mais la fin de l’année marque un tournant pour de nombreuses personnes, qui prennent des mesures en conséquence », explique Robby Vanuxem, directeur général de Hays. Vous vous demandez si vous devriez, vous aussi, envisager un tournant professionnel ? Si vous vous rendez au boulot avec des pieds de plombs et décomptez les minutes qui vous séparent de votre retour à la maison, il est peut-être temps de vous poser la question, indique-t-il. Et l’agence de recrutement a également de précieux conseils pour ceux qui veulent changer de vie en 2019.

Lire aussi > Un Belge sur 5 s’ennuie au travail

Il est tout d’abord indispensable de vous poser les bonnes questions, et de prendre les mesures adéquates. Il faut faire le point sur vos intérêts, vos passe-temps, et tenter de trouver un emploi qui rejoindra vos passions. Consultez alors les offres, parlez à un recruteur afin de déterminer quelle carrière vous ira le mieux. Si vous n’êtes pas assez formé pour celle-ci, prenez les devants. Lisez des livres, consultez des blogs, écoutez des podcasts de spécialistes et entrez en contact avec eux. ll s’agira de de frapper aux portes, de les ouvrir, d’être présents aux bons endroits, et d’utiliser votre réseau.

travail
© Bethany Legg / Unsplash

Enfin, Vanuxem a un conseil pour ceux qui ne se sentent pas capable de changer de travail : « Les candidats ne doivent pas oublier que de nombreuses entreprises les recherchent. Osez poursuivre l’emploi de vos rêves et le saisir, regardez vers l’avenir et gardez à l’esprit votre objectif futur – chaque amélioration vaut de l’or », conclut-il. Le changement, c’est demain ?

Avec Belga

CIM Internet