Paris Match Belgique

Plus de 200 000 nuitées offertes aux réfugiés en 2018 par la plateforme citoyenne

réfugiés bruxelles

Image d'illustration. | © BELGA PHOTO / HATIM KAGHAT.

Société

Enfin une statistique qui met (un peu) de baume au coeur.

Plus de 200 000 nuitées, à la Porte d’Ulysse à Haren et chez l’habitant, ont été offertes tout au long de l’année 2018 par la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, a indiqué lundi son porte-parole Mehdi Kassou. Quotidiennement, la moyenne des hébergements tournait autour des 350 personnes à la Porte d’Ulysse et 270 personnes en familles d’accueil.

Lire aussi > Des hébergeurs de migrants privés de liberté après des perquisitions musclées

19 lieux d’hébergements ouverts en 2018

Des pics jusqu’à plus de 450 personnes hébergées dans des familles ont été constatés lors des périodes froides, des fêtes et à l’occasion de la manifestation de l’extrême droite contre le pacte de Marrakech en décembre. Pour cette dernière, les hébergeurs se sont largement mobilisés afin de vider en une vingtaine de minutes le parc Maximilien et se prémunir d’éventuelles actions de représailles à l’encontre des migrants. Ces derniers jours, seule une trentaine de personnes ne sont pas prises en hébergement depuis le parc. Au total, ce sont 19 lieux d’hébergements collectifs, mis à la disposition de la plateforme par des propriétaires ou des communes, qui ont été ouverts durant l’année.

refugiés bruxelles
La Porte d’Ulysse. © BELGA PHOTO / LAURIE DIEFFEMBACQ

À l’heure actuelle, neuf d’entre eux sont actifs, dont deux « Sister’s houses » réservées aux femmes. Une vingtaine de personnes (trois salariés et des bénévoles) offrent un accompagnement social et administratif, en soutien des familles qui s’étaient mobilisées pour aider dans leurs démarches les migrants qu’ils hébergeaient.

réfugiés bruxelles
La Porte d’Ulysse. © BELGA PHOTO / LAURIE DIEFFEMBACQ

Depuis le départ de la N-VA du gouvernement, Mehdi Kassou estime que les opérations de police ciblent moins les arrestations et se limitent plus à un travail en appui de Bruxelles-Propreté : “Comme Maggie De Block, dans ses nouvelles fonctions de secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, a annoncé qu’elle voulait remettre l’humain au coeur de sa politique, on se dit que c’est peut-être l’occasion d’ouvrir un dialogue avec le fédéral ou du moins de permettre à cette idée de projet d’un centre d’accueil et d’orientation de mûrir ».

Lire aussi > Les violences policières envers les migrants, répertoriées par une ONG

La Porte d’Ulysse est financée jusqu’au 30 juin. Une exposition photo sur le travail de la Plateforme citoyenne se tiendra vendredi soir au Garage-à-Manger à Ixelles.

Avec Belga

CIM Internet