Cette étude va vous forcer à nettoyer votre bureau plus souvent

bureau rangement

Laisser traîner votre tasse de café au bureau n'est pas sans conséquences pour vos collègues. | © Unsplash / Lauren Mancke

Société

Les personnes bordéliques sur leur espace de travail seraient perçues (de l’extérieur) comme particulièrement désagréables, relève une étude.

 

Les personnes soigneuses, voire un poil maniaques de la propreté, l’auront sûrement déjà remarqué. Au bureau, il y a beaucoup (beaucoup) de gens qui adorent s’étaler. Une tasse de café froid par-ci, une pile de vieux magazines par-là, quelques boulettes de papier de bonbons parsemées, sans compter les miettes de la pause déjeuner saupoudrées entre les touches du clavier.

Pour les phobiques de la crasse, pas un jour ne passe sans un regard oblique jeté sur le bureau du collègue, priant désespérément qu’il s’attelle (enfin) au grand nettoyage de printemps… même en plein mois de janvier. Car ce que les bordéliques du bureau ne savent peut-être pas, c’est qu’en laissant traîner leurs affaires souillées ou chiffonnées devant l’écran, ils passent au sein de tout l’open-space pour de vrais névrosés qu’on oserait à peine approcher.

rangement bureau travail
Pour éviter de passer pour un déséquilibré, même de l’extérieur, faites un petit d’effort de rangement et de propreté. © Unsplash

Bonne image

Selon une étude de l’université du Michigan et repérée par Slate, les personnes au bureau mal rangé seraient perçues par leur entourage comme étant particulièrement désagréables. Après avoir fait l’expérience sur 160 personnes, invitées à s’installer à deux bureaux reconstitués – l’un rangé, l’autre pas -, les chercheurs américains ont découvert que pour la plupart des observateurs, le propriétaire du bureau propre et ordonné était probablement quelqu’un d’agréable, de sociable et de consciencieux. En revanche, celui du bureau composé de livres et autres feuilles de papier désordonnées était perçu par l’assemblée comme « moins agréable et plus névrosé ».

Lire aussi > Home organiser : Quand le désencombrement de sa maison rime avec soulagement

« Des papiers de bonbons sur le bureau peuvent indiquer que la personne a du mal à contrôler ses émotions », explique l’étude. « Cela suppose aussi qu’il ne prend pas, ou n’a pas, le temps pour faire du rangement. » Il apparaîtrait donc important de nettoyer son espace de travail plus souvent si l’on veut garder une bonne image et influencer ainsi positivement les rapports personnels et professionnels que l’on entretient avec son entourage, précise l’étude. Alors pour éviter de passer pour un déséquilibré, même de l’extérieur, faites un petit d’effort de rangement et de propreté. Car même votre voisin de bureau – qui sait bien qu’au fond, vous êtes un gentil – vous dira merci.

CIM Internet