Une compagnie aérienne mexicaine trolle les Américains à propos du débat sur le mur frontalier

Une compagnie aérienne mexicaine trolle les Américains à propos du débat sur le mur frontalier

compagnie aérienne

| © Capture d'écran

Société

Aeroméxico, la plus grande compagnie aérienne mexicaine, s’invite dans le débat sur le mur frontalier si cher à Donald Trump à sa manière : en essayant de convaincre les Américains de se rendre au Mexique.

« La première destination du Mexique est l’Amérique. Mais la première destination de l’Amérique n’est pas le Mexique », constate la compagnie aérienne mexicaine, Aeroméxico, dans sa publicité pleine d’humour. En rendant visite à des Américains au Texas, ils se sont rapidement rendu compte que ces derniers avaient développé une réelle aversion pour le pays frontalier. « Ce n’est pas ma tasse de thé », confie une femme, tandis qu’un homme se vante de son goût pour la tequila et les burritos, deux inventions mexicaines, mais pas pour le Mexique. Mais pour changer leur avis, la compagnie a trouvé la solution : prouver à celles et ceux qui ne veulent pas voyager au Mexique qu’ils ont des origines mexicaines et leur accorder des réductions pour leur « héritage ».

Lire aussi > Mur à la frontière : Donald Trump attise la peur et campe sur ses positions

« Il n’y a pas de frontières en nous »

Après avoir effectué des tests ADN, les sujets ont rapidement changé d’avis. Surtout lorsque la compagnie leur a annoncé que leur pourcentage mexicain indiquait leur taux de réduction pour un voyage au Mexique. « Plus ils sont mexicains, plus ils obtiennent de rabais », explique-t-elle dans sa publicité. À ses 22% Mexicain, un homme plutôt réfractaire et remonté par cette nouvelle réagit tout à fait différemment lorsqu’il apprend que cela signifie 22% de réduction sur son prochain vol à destination du Mexique. « Sérieusement ? Et si je veux emmener ma femme ? », demande-t-il, intéressé. Après tout, tout le monde aime les réductions. « Nous avons continué à distribuer des réductions dans tout le Sud des États-Unis dans nos agences de voyage », poursuit la compagnie, avant d’ajouter son slogan plus politique et piquant : « Il n’y a pas de frontières en nous ».

Si la vidéo a été publiée initialement en mai sur YouTube, elle est devenue virale ces derniers jours sur Twitter, en plein « shutdown » américain et débat autour de la construction du mur à la frontière mexicaine, le projet cher à Donald Trump.

Mots-clés:
États-Unis Mexique mur
CIM Internet