En Australie, les inondations laissent les crocodiles à la dérive

En Australie, les inondations laissent les crocodiles à la dérive

crocodiles australie

Image d'illustration. | © Unsplash / David Clode

Société

Perchés sur le toit de leur maison, les habitants de l’État du Queensland ont attendu le renfort des militaires, repérant plusieurs crocodiles sur les routes inondées.

 

L’armée australienne a été déployée dans certaines zones du nord-est du pays en raison d’inondations exceptionnelles qui n’arrivent que « tous les cent ans », alors que des crocodiles ont été repérés dans des rues submergées. Les militaires ont ainsi déployé des véhicules amphibies ce lundi pour aller récupérer des habitants équipés de lampes frontales qui étaient perchés sur le toit de leur maison, alors qu’un déluge s’abattait sur l’État du Queensland.

Le nord tropical de l’immense île-continent est habitué en cette saison aux pluies de mousson. Mais les précipitations des derniers jours sont largement supérieures aux normales, notamment dans la ville côtière de Townsville. Les autorités ont été contraintes dimanche d’ouvrir les vannes contre les inondations, libérant des torrents d’eau. Le Townsville Bulletin a rapporté que des crocodiles marins avaient été repérés dans des rues inondées.

Près de 20 000 habitations menacées d’être inondées

De telles précipitations, « ce n’est pas un événement qui survient tous les 20 ans, c’est un événement qui survient tous les 100 ans », avait déclaré samedi la Première ministre du Queensland, Annastacia Palaszczuk. Le Bureau australien de la météorologie avait mis en garde dimanche contre de nouvelles pluies et le risque de tornades et de vents violents dans les jours à venir. Près de 20 000 habitations risquent d’être inondées si les pluies persistent, selon le Bureau. Écoles et tribunaux sont demeurés fermés lundi.

Lire aussi > Les inondations et les cyclones déplacent des millions de personnes chaque année

Selon les météorologues, un système de mousson à déplacement très lent stationnait au-dessus du nord du Queensland, et certaines zones devraient recevoir l’équivalent de plus d’une année de pluviométrie, avant une amélioration. La région reçoit en moyenne 2 000 millimètres de pluie chaque année, mais certaines villes pourraient dépasser ce seuil en seulement quelques jours.

 

Avec Belga

CIM Internet