Paris Match Belgique

En plein vortex polaire, elle réserve 30 chambres d’hôtel pour les SDF

sdf

Des SDF dorment près de la Maison Blanche, aux Etats-Unis. | © Brendan Smialowski / AFP

Société

Candice Payne, une Américaine de 34 ans, a réservé de sa poche 30 chambres d’hôtel pour permettre à des sans-abri de se protéger de la vague de froid qui s’est abattue sur Chicago la semaine dernière.

D’après un article Paris Match France par Kahina Sekkai

« Il gèle et c’est mortel ! » En une déclaration sur Instagram, Candice Payne a lancé un vaste mouvement de solidarité à Chicago. L’Américaine de 34 ans, choquée de voir les températures atteindre jusqu’à -29 degrés Celsius en raison du vortex polaire qui s’est abattu sur le nord des États-Unis, a réservé 30 chambres d’hôtel pour y loger les sans-abri de la ville et les protéger de ces conditions climatiques qui ont fait une vingtaine de morts à travers le pays.

Lire aussi > Le spectacle impressionnant des chutes du Niagara gelées

« Pour les gens qui n’ont nulle part où aller, pas d’argent, pas de nourriture, qui ont été reniés par leur famille… ils ont besoin d’aide mais les mettre à l’abri, leur donner à manger et leur fournir des vêtements chauds est un bon début », a-t-elle écrit dans cette publication sur Instagram, proposant aux internautes de contribuer aux frais (70 dollars par chambre) en lui envoyant de l’argent. Elle a également proposé aux internautes de les rémunérer pour conduire les sans-abri jusqu’à l’hôtel depuis « Tent City », une zone où de nombreux SDF se sont réunis mais qui a été endommagée par l’explosion d’une bonbonne de gaz.

59 chambres louées pendant 5 nuits

Entre la location des chambres et l’achat de produits de toilettes, de nourriture, de vitamines prénatales – elle a rencontré deux femmes enceintes parmi les SDF aidés -, Candice Payne a déclaré au New York Times avoir déboursé 4 700 dollars. Les dons ont dépassé les 10 000 dollars, permettant aux quelque 80 sans-abri de rester dans les 59 chambres jusqu’à dimanche. Grâce à la générosité des internautes, le nombre des chambres initialement louées a doublé : « D’autres personnes ont appelé et ont payé pour des chambres anonymement », a complété Robyn Smith, manager de l’Amber Inn. Cet hôtel, le seul à avoir accepté la demande de Candice Payne, a baissé ses prix pour permettre la location d’un plus grand nombre de chambres.

L’expérience a profondément bouleversé Candice Payne. La jeune femme, investisseur dans l’immobilier, compte bien faire de cet élan de générosité « une action permanente pour les aider sur le long terme », a-t-elle expliqué à NPR.

Mots-clés:
SDF vortex polaire
CIM Internet