Paris Match Belgique

Icône vegan, il cède à la viande pour des raisons de santé et scandalise ses fans

Tim Shieff

Tim Schieff. | © Instagram : @humantimothy

Société

Célèbre sportif vegan, le youtubeur britannique Tim Shieff a déçu sa communauté de fans en réintégrant les protéines animales à son régime alimentaire.

 

Il semblait pourtant en parfaite santé. Sportif de haut niveau, star du free-running mondial, Tim Shieff est végétalien depuis 2012. Devenue véritable source d’inspiration, notamment à travers sa page YouTube suivie par près de 180 000 personnes, l’icône de la marque de vêtements ETHCS a dû renoncer au véganisme pour des raisons de santé, voire de survie. Une décision « difficile » qui lui a attiré les foudres de sa communauté, relançant le débat sur les risques du régime vegan.

Dure vérité

Les critiques fusent depuis que la nouvelle est tombée. Dans une vidéo intitulée « Am I Still Vegan ? » (« Suis-je encore vegan ? ») publiée mi-février, Tim Shieff déballe tout et revient sur les raisons qui l’ont poussé à abandonner le tout-végétal. Après avoir promu son mode de vie d’athlète vegan, en collaborant notamment avec l’association PETA et en fondant la marque de vêtements vegan ETHCS, le Britannique âgé de 30 ans a fini par se rendre à l’évidence ; le régime végétalien ne lui a pas fait que du bien.

Lire aussi > Trop « agressifs », certains vegans donneraient encore plus envie de manger de la viande aux autres

« Ces trois dernières années, ma santé s’est beaucoup détériorée », explique-t-il dans une vidéo-confession de 16 minutes. « Je souffrais de fatigue, de dépression, de problèmes de concentration, de raideur des articulations et de problèmes digestifs. » C’est en novembre dernier, après avoir survécu à 35 jours de jeûne à l’eau, qu’il a craqué. Face à une santé fragilisée, le jeune homme a « tout essayé », allant jusqu’à boire sa propre urine quotidiennement pendant deux ans pour retrouver l’énergie qu’il avait perdu au fil des années. « De façon générale, je me sentais dans l’excès de quelque chose de mauvais et en carence de quelque chose de nécessaire pour moi », explique l’ancien vegan avant de partager sa « dure vérité » : « Pour guérir, je me suis donc nourris de protéines animales – des œufs et du saumon – et j’ai aussitôt remarqué une amélioration de mon état de santé ».

 

View this post on Instagram

 

Name that fruit? 🤔 Shirt coming soon from @ethcs 👀👏🏼 Designed by @rylewx 📷 @tedcarrphoto

A post shared by Tim Shieff (@humantimothy) on

Effets instantanés

Ce que Tim Shieff révèle dans son témoignage, c’est qu’il n’est pas « fait » pour être vegan. Du moins, pas comme il le pensait. En le dévoilant à ses fans, le free-runner a dû lutter contre la culpabilité et dit traverser « une vraie crise d’identité ». « J’ai choqué beaucoup de personnes autour de moi et je me suis choqué moi-même », poursuit-il face caméra, au point de reprendre coûte que coûte le régime vegan et de « faire en sorte que ça marche ». Mais l’obstination de Tim n’aura pas suffi à préserver sa santé, qui continuait sans cesse à s’affaiblir. « Et si le véganisme affectait trop ma santé », s’est-il alors demandé, épuisé par ses questionnements et ses expériences infructueuses.

Lire aussi > Au Royaume-Uni, le véganisme pourrait être protégé au même titre qu’une religion

« Quand je mange de la viande, mon corps semble mieux fonctionner », admet-il en évoquant un exemple on ne peut plus concret. « La première nuit après avoir mangé du saumon, j’ai eu un rêve mouillé alors que cela faisait des mois que je n’avais pas éjaculé », lâche-t-il, histoire d’être « honnête et transparent avec tout le monde ». Après s’être nourri exclusivement de produits d’origine végétale pendant six ans, Tim Shieff a fini par « accepter » ses besoins nutritionnels et à « écouter » son corps. « L’amélioration de ma santé m’a prouvé qu’il y avait chez moi quelque chose de naturel à consommer de la viande. Mon point de vue a changé et m’amène désormais sur un chemin différent », conclut-il.

 

View this post on Instagram

 

Human flight: stage 1 🏃🏻 __ 📷 @mrjamesrharris

A post shared by Tim Shieff (@humantimothy) on

Lâcheté et trahison

Sincère et quasi désespéré, l’aveu n’a toutefois pas plu à l’équipe d’ETHCS qui a choisi de se séparer de son fondateur. « Déçue et blessée », la firme a regretté l’attitude de celui qu’elle considérait comme son modèle. « Pendant des années, Tim a été un exemple du véganisme ainsi qu’un bon ami qui nous a tous inspirés, mais ce changement de style de vie était quelque chose qu’aucun d’entre nous ne pouvait accepter », ont confié ses anciens partenaires.

Lire aussi > Pourquoi les vegans feraient mieux d’éviter les céréales du petit déjeuner

Si certains ont compris le choix du sportif de renoncer au régime vegan afin de « faire passer sa santé en premier », d’autres n’ont pas mâché leurs mots, accusant la célébrité de lâcheté et de trahison. Suivi par plus de 86 000 followers sur Instagram, « Human Timothy » s’est attiré les foudres de sa communauté, les uns l’accusant de « faible », les autres « d’hypocrite ». Pour ses ex-fans, le nouveau « mangeur de viande » discrédite l’ensemble du mouvement vegan, rapportent nos confrères du Het Laatste Nieuws. Face aux nombreux commentaires haineux, Tim Shieff semble assumer ses positions et n’hésite pas à pousser plus loin le débat sur le véganisme. « Les gens sont déçus de moi et je comprends qu’ils ressentent les choses ainsi et qu’ils en fassent une affaire personnelle », annonce-t-il dans une énième vidéo. « Mais personne ne sera jamais déçu autant que je le suis. »

CIM Internet