Un internaute dénonce les fausses étiquettes « Made in Belgium » dans les supermarchés

Un internaute dénonce les fausses étiquettes « Made in Belgium » dans les supermarchés

Il vaut mieux toujours rester vigilant et lire les étiquettes. | © Jordan Madrid

Société

Même si les grandes enseignes s’engagent pour privilégier les produits d’origine belge, il vaut mieux rester attentif aux étiquettes.

Alors que le mois sans supermarché prend fin, certains consommateurs risquent de prolonger leur boycott. Ce sera sûrement le cas de Pierre Ozer qui dénonce sur Facebook la campagne de Carrefour : « Act for food : des actions concrètes pour mieux manger ».

Lire aussi > Février sans supermarché : Comment j’ai craqué après seulement 10 jours

Bien que la campagne soit attrayante, l’internaute a très vite déchanté en voyant des produits décorés d’un drapeau belge… venant en réalité des Pays-Bas ou d’Espagne.

Concombres venant en réalité d’Espagne. © Pierre Ozer
Tomates venant en réalité des Pays-Bas. © Pierre Ozer

Afficher un drapeau « noir, jaune, rouge » permet de faciliter la lecture au consommateur. Cependant, à la vue de ces exemples, on se demande si les consommateurs ne sont pas plutôt trompés.

Surconsommation de plastique

Dans son post Facebook, Pierre Ozer dénonce également la surconsommation de plastique dans le rayon fruits et légumes. En effet, on peut voir des concombres ou des poivrons emballés, alors que l’enseigne déclare lutter contre le plastique.

Plusieurs légumes emballés de plastique. © Pierre Ozer
Bâche affichée à l’entrée du magasin. © Pierre Ozer

Lire aussi > Après le suremballage, le coup de gueule contre les fraises d’hiver dans les supermarchés

Ces contradictions montrent que les consommateurs doivent rester vigilants en faisant leurs courses. Il est préférable de toujours vérifier la provenance des produits directement sur les produits.

CIM Internet