Paris Match Belgique

Italie : le pays où il fait grande forme et bonne santé

Malgré une croissance stagnante et un taux de chômage élevé chez les jeunes, l'Italie se hisse tout de même sur la première marche du podium. | © Flickr : Antonio Trogu

Société

La botte méditerranéenne vient d’être classée première parmi les pays riches où l’on est en meilleure santé.

Pour garder la forme et avoir une longue vie, l’Italie est « the place to be ».

Lire aussi : Les femmes pourraient franchir le cap des 90 ans d’espérance de vie d’ici à 2030 

Comme chaque année, la société financière américaine Bloomberg s’est penchée sur la santé des habitants de 163 pays à travers le monde. Un classement final qui fait décrocher à l’Italie la palme d’or des pays les plus « sains » de la planète. Basé sur différents critères – l’espérance de vie, les causes de mortalité, les principales maladies dont souffrent les citoyens, la nutrition ou encore l’accès à l’eau potable – le résultat de ce rapport se résume en deux phrases :

Un homme né en Italie peut espérer vivre 80 ans en moyenne. À l’inverse, au Sierra Leone, il mourra à 52 ans.

Avec une note de 93,11%, dépassant de quelques points l’Islande (91,21%) et la Suisse (90,75%), le pays des gelati et des gondoles offre forme et santé à ses habitants. « Les Italiens sont en bien meilleure forme que les Américains, les Canadiens et les Britanniques, qui souffrent tous d’hypertension, de cholestérol et d’une mauvaise santé mentale », relève Bloomberg.

Tous au régime méditerranéen

Croissance stagnante, explosion du taux de chômage, surcharge de la dette… Surprise que de voir que l’Italie se hisser tout de même sur la première marche du podium.

Malgré les difficultés que traverse le pays, beaucoup de crédit est à donner au système de santé italien créé en 1978 et qui offre à ses citoyens un accès gratuit et universel aux soins de santé.

Lire aussi : Journée mondiale du bonheur : la Norvège en tête, la Belgique progresse

Bloomberg souligne également « l’excès de médecins » dont bénéficie la Péninsule, ainsi que le fameux régime méditerranéen, « riche en légumes et en fruits frais, avec son huile d’olive extra-vierge, et composé essentiellement de viandes maigres et de poissons », note Adam Drewnowski, directeur du Centre de nutrition en santé publique de l’Université de Washington.

Un régime contre lequel les Belges devraient peut-être troquer leur frites, bières et autre boulettes sauce tomate. Le plat pays ne se situant qu’en 26e position du classement !

 

CIM Internet