Pourquoi il faut porter des chaussettes dépareillées ce 21 mars

Pourquoi il faut porter des chaussettes dépareillées ce 21 mars

chaussettes

Image d'illustration. | © BELGA PHOTO ERIC LALMAND

Société

Le seul jour de l’année où vos chaussettes dépareillées seront vues comme un signe d’altruisme, plutôt que de négligence.

Si vous avez enfilé des chaussettes dépareillées ce jeudi matin, consciemment ou non, c’est très bien. Cela signifie que vous soutenez, peut-être sans le savoir, une initiative mise en place à l’occasion de la Journée mondiale de la trisomie 21.

Lors de cette action symbolique, les citoyens sont tous invités à porter fièrement des chaussettes aux motifs différents. Le but ? Affirmer son soutien à la différence et lever les préjugés face à cette pathologie. Parce qu’au fond, nous sommes tous différents.

View this post on Instagram

|• World • Downs • Day •| ————————————————— Today is #worlddownsyndromeday day and i’m showing my support by wearing odd socks and shouting out to @downwith_warriorkeldan who’s son has down syndrome and is such a gorgeous little boy. ————————————————— Down syndrome (DS or DNS), also known as trisomy 21, is a genetic disorder caused by the presence of all or part of a third copy of chromosome 21. …. slightly odd genes, so slightly odd socks. ————————————————— #mamasden #downsyndrome #oddsocks #downsawareness #trisomy21 #downs #rainbow #support #influencer #creative #oddgenes #woodentoys #genetics #childcare #threetimesthemamas #childminder #eyfs#mamasndadas #12k #follow #our_everyday_moments *toys bought*

A post shared by Mama’s Den (@mamasden) on

Créée en 2015, cette opération a été initiée par l’association Down Syndrome International qui lutte pour aider à sensibiliser l’opinion publique et faire évoluer les mentalités sur la trisomie 21 et ces personnes extra-ordinaires. Au-delà du fait d’interpeller sur la différence, cette action symbolique est également l’occasion de rappeler les préjugés dont elles sont victimes et de pointer du doigt leurs conditions de vie et celles de leur entourage.

Lire aussi > 65 degrés, un restaurant où gastronomie rime avec inclusion réussie

Leurs parents et proches militent pour qu’elles aient une place dans la société, à l’école ou au travail, et revendiquent une réelle intégration politique.

#OddSocks

Pour participer à l’action, c’est très simple. Il suffit d’enfiler des chaussettes dépareillées de photographier vos pieds et de poster la photo sur les réseaux sociaux en mentionnant le hashtag #OddSocks. Sur Instagram, il compte plus de 74 000 publications à travers le monde. Une manière ludique et facile d’apporter son soutien et de lutter pour une société inclusive.

Mots-clés:
chaussettes trisomie 21
CIM Internet