Paris Match Belgique

Face à Amazon, les librairies indépendantes font de la résistance

librairies Amazon

La librairie reste un commerce culturel de proximité attractif, où certains s'y rendent presque par militantisme. | © Patrick Brinksma / Unsplash

Société

Face au géant Amazon, les librairies indépendantes peinent à survivre. En développant leur présence sur Internet, elle veulent battre leur ennemi sur son propre terrain.

Envie de dévorer un livre qui vous a été recommandé par un ami ? En quelques clics et autant de jours d’attente, le bouquin se trouvera vite entre vos mains grâce à la magie d’Amazon. Pourtant, le site de commerce en ligne est un rude concurrent pour les librairies de quartier. Celles-ci prennent désormais des initiatives pour résister à l’empire amazonien.

Lire aussi > 5 comptes Insta qui donnent envie de lire

Pour faire face à la concurrence du web, les libraires misent sur le conseil, l’accueil, la spécialisation, mais aussi … sur leur propre présence sur internet. Ainsi, LaLibrairie.com réunit 2 500 libraires indépendants et propose de commander en ligne un ouvrage, puis d’aller le chercher dans l’une des librairies partenaires ou de se le faire livrer, moyennant des frais selon le montant de la commande. Le site web propose un « nouveau mode de distribution alternatif aux circuits traditionnel » en défendant « une économie locale du livre. »

D’autres plateformes proposent aussi de commander des livres et de les récupérer en librairie. Le portail belge Librel regroupe une trentaine de librairies indépendantes de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de proposer un catalogue complet de livres numériques. Et les librairies indépendantes bénéficient par ailleurs d’un label de qualité délivré par la Fédération Wallonie-Bruxelles, « garantie d’accueil, de conseil et de diversités ».

librairies amazon
Alfons Morales / Unsplash

Amazon, « cannibale » et « machine de guerre »

Déjà en 2014 le bimensuel américain The New Republic titrait « Amazon doit être arrêté. » Selon le journaliste, « Amazon cannibalise le pays et même la démocratie, puisqu’en plus de développer sa puissance économique, l’entreprise joue un rôle prépondérant dans la vie culturelle et intellectuelle du pays. »  En France, le Syndicat de la librairie française a aussi alerté contre la menace que représente Amazon dans une étude intitulée « Amazon, cette inexorable machine de guerre qui étrangle la concurrence, dégrade le travail et menace nos centres-villes. »

Quand on flâne en librairie, on se rend rapidement compte que chacune d’elle a une identité. On s’y laisse surprendre par la mise en avant d’un titre oublié ou on se retrouve à acheter le dernier coup de cœur du libraire, qui n’est pas forcément celui dont tout le monde parle dans les media. Commander sur Amazon, qui ne met en avant que des best-sellers, c’est donc prévoir à terme la fin de la diversité culturelle.

Lire aussi > Une librairie française détourne les couvertures de livres avec brio

C’est aussi faire une croix sur les commerces de proximité, lieux d’échanges et de vie. Mais surtout, c’est cautionner les emplois précaires et l’optimisaton fiscale. Face au monopole du géant, les libraires invitent à consommer doublement intelligent en privilégiant les belles librairies de quartier et leurs plateformes web pour les plus impatients.

 

Mots-clés:
Amazon librairie
CIM Internet