Paris Match Belgique

En Allemagne, vent de sexisme sur une pub pour le port du casque

sexisme

La mannequin porte un casque alors qu'elle n'est que légèrement vêtue. | © Spiegel Online/capture d'écran Twitter

Société

Une pub pour encourager le port du casque à vélo en Allemagne crée la polémique. En cause ? La top modèle en soutien-gorge qui porte ce fameux casque. Une pub faite pour « secouer les gens et créer la controverse » qu’ils disent. C’est vrai qu’on en parle.

Le 8 mars et sa journée consacrée à la lutte pour les droits des femmes semble déjà loin. On se demande souvent ce qui est fait en dehors de cette journée pour lutter notamment contre le sexisme ambiant. Et ce sont malheureusement des exemples de personnes qui ne semblent pas très bien avoir compris le concept qui nous reviennent le plus souvent. Cette fois-ci, direction l’Allemagne. C’est une pub encourageant le port du casque à vélo qui crée la polémique et c’est le ministère allemand des Transports qui est à la manœuvre. La publicité montre l’une des participante à la dernière saison de l’émission « Germany’s Next Topmodel ». Elle n’est habillé que d’un soutien-gorge en dentelle et d’un casque pour cycliste arborant le slogan « C’est vraiment moche. Mais ça sauve ma vie ». L’affiche a rapidement créé un tollé et de nombreuses personnes ont crié au sexisme.

Lire aussi > Sexisme ordinaire : Cette photo dite « mignonne » fait vriller Twitter

« C’est embarrassant, stupide et sexiste de la part du ministre des Transports de vendre sa politique en utilisant la nudité », s’est indignée Maria Noichl, la présidente de l’aile féminine du parti social-démocrate (SPD), dans le Bild am Sonntag rapporte le Passauer Neue Presse. De son côté, Franziska Giffey, la ministre de la Famille a attaqué Andreas Scheuer, le ministre des Transports, en postant une photo sur sa page Facebook. Elle s’y trouve à côté d’un vélo, portant fièrement un casque mais en étant bel et bien habillée, elle. Son commentaire « Cher Andreas Scheuer : entièrement habillée va bien aussi avec un casque !  » est d’ailleurs assez explicite.

Katja Mast, membre du SPD, salue le sujet de la campagne mais fustige sa mise en œuvre. « Les femmes et les hommes à moitié nus ne devraient pas être affichés avec l’argent des taxes sur les panneaux publicitaires », a-t-elle déclaré à Passauer Neue Presse.

Lire aussi > Accusé de sexisme, Kleenex change son image de marque

pub sexiste
D’autres affiches de la campagne. © Capture d’écran www.bmvi.de

Le ministère des Transports s’est justifié via Twitter. Expliquant avoit atteint son groupe cible principalement consitué de jeunes femmes et hommes ne portant pas de casque pour des raisons esthétiques. Un porte-parole du ministère a également soutenu le fait qu’il fallait « secouer les gens et parfois créer la controverse ». On peut dire que leur pari est gagné puisqu’on en parle même à l’étranger. Mais finalement, il est légitime de se demander s’ils ont réellement atteint leur objectif principal : le port du casque. Car qui prendra vraiment la décision de porter un casque lorsqu’il enfourche son vélo grâce à cette pub ?

CIM Internet