Attentat déjoué à Anvers : l’homme a été interpellé

Attentat déjoué à Anvers : l’homme a été interpellé

Un Français a été arrêté jeudi après avoir tenté de foncer dans la foule à Anvers. | © BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

Société

Un homme a été arrêté jeudi après avoir tenté de foncer dans la foule sur la principale artère commerçante d’Anvers avec un véhicule immatriculé en France, a annoncé la police, précisant que la ville était placée en « vigilance renforcée ».

« Le véhicule roulait à grande vitesse sur le Meir, donc les gens devaient sauter sur le côté », a déclaré le chef de corps de la police d’Anvers, Serge Muyters, lors d’un point presse. Son conducteur, un Français domicilié en France qui portait une « tenue de camouflage », a été arrêté à l’issue d’une course-poursuite dans le centre de la ville placée en « vigilance renforcée« . Davantage de policiers seront déployés aux endroits plus fréquentés. Les militaires seront aussi plus nombreux.

Des militaires auraient remarqué le véhicule sur le Meir vers 11h00 et ont voulu l’immobiliser. « Les militaires ont tenté d’arrêter le véhicule, mais ils n’y sont pas parvenus. Il s’est ensuite dirigé vers le Scheldekaaien où se trouvent depuis quelques mois des blocs de béton censés empêcher que des véhicules arrivent sur le Meir. Les militaires ont prévenu les policiers qui ont immédiatement lancé une Snelle Respons Team (une équipe d’intervention rapide) ».

La police aurait trouvé différentes armes et des substances illicites dans le coffre de la voiture : « des armes blanches, un riot gun et un bidon contenant un produit encore indéterminé », a déclaré le parquet fédéral. L’enquête est dorénavant menée par la police judiciaire fédérale et aucun blessé n’a été signalé. L’homme était manifestement sous l’influence de l’alcool et le mobile terroriste ne doit pas être directement envisagé selon les services français cités par Reuters.

« Je remercie la Défense et la police pour leur réaction efficace et rapide, car ils ont arrêté le suspect de manière professionnelle », a déclaré Bart De Wever (N-VA). Selon le bourgmestre, « on a probablement évité qu’un évènement bien pire se produise ». Un périmètre de sécurité a été instauré dans la zone.

CIM Internet