Paris Match Belgique

Apprenez à rédiger votre CV pour taper dans l’oeil d’un robot recruteur

Pourquoi les départements des ressources humaines échapperaient-ils à l'intelligence artificielle ? Ce ne sera pas le cas. | © PHOTO BRUNO FAHY

Société

Ce n’est pas de la science-fiction et cela va devenir la norme plus vite que vous ne pensez. Un poste vous intéresse, trouvez les éléments qui feront mouche auprès des algorithmes.

Par L.Dp

Pourquoi les départements des ressources humaines échapperaient-ils à l’intelligence artificielle ? Ce ne sera pas le cas. Du côté des RH, le développement technologique permet déjà de faire un tri sélectif en amont dans des dizaines voire de centaines de cv envoyés par des candidats pour une fonction ouverte au sein d’une entreprise comme l’explique le site presse-citron.net.

Bien entendu lors de cette étape, l’IA n’aura sans doute, du moins pas tout de suite, la finesse de l’humain pour détecter des informations entre le lignes d’un CV. Elle ira tout de suite au but final qui est le job proposé et l’adéquation la plus proche avec le job descritpion. Il s’agit donc d’une étape à ne pas négliger si vous voulez passer ce tri.

Lire aussi >Harcèlement scolaire : Cette intelligence artificielle qui pourrait tout changer

Le site fastcompany.com donne une série de conseils pour une approche compètement différente de celle qui consiste à être lu et repéré par un être humain. Premier constat, l’envoi à la chaîne de CV générique reprenant le maximum d’expériences professionnelles est à proscrire. L’heure est à la création de CV sur mesure en fonction de l’emploi pour lequel vous postulez. Là où la lettre de motivation permettait de fixer l’objectif en démontrant combien vous étiez le candidat idéal pour le poste, il faut dorénavant appliquer cette stratégie dès le CV.

« Restez le plus classique possible »

Une fois le tri des CV réalisé par l’IA, le management des RH reprend la main pour finaliser le recrutement… ©Flickr/wesuggestsoftware

Ces dernières années, de nombreux candidats se sont montrés créatifs dans la confection graphique de leur CV. Selon des spécialistes du secteur des RH, ce n’est plus forcément une bonne idée lorsque votre feuille ou votre mail se trouve en face d’un robot. « Restez classique », expliquent-ils, « décrivez au maximum vos connaissances et vos expériences qui collent avec le profil recherché. Utilisez aussi des termes de language spécifiques au secteur ou au job en question. Ne transcrivez pas un nom de fonction farfelu, même si vous avez réellement occupé cette fonction. Branding Guru, l’IA risque fort de passer à côté si le but est de recruter un responsable marketing… »

Autre constat relevé par FastCompany : la machine sera moins humaine, moins compréhensive voir coulante si elle stoppe nette sur une erreur grammaticale, d’orthographe ou de syntaxe. Plus que jamais, il s’agit de redoubler d’efforts.

 Lire aussi >Ce job simplissime pour la Nasa peut vous faire gagner 16 500 euros

 

CIM Internet