Paris Match Belgique

Voici la toute première photo d’un trou noir

galaxie

Il y aura un "avant" et un "après". | © Greg Rakozy/Unsplash

Société

Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des scientifiques sont parvenus à prendre une photo d’un trou noir. Une découverte phénoménale pour le monde scientifique.

Ce mercredi 10 avril est un jour qui restera certainement gravé dans l’histoire de la science et de la découverte spatiale. En effet, c’est la première fois que l’image d’un trou noir était prise et diffusée dans le monde entier en même temps grâce à six conférences de presse simultanées. « C’est une découverte phénoménale. Je pense que dans le monde scientifique, il y aura maintenant un « avant »  et un « après » cette image« , a annoncé le commissaire européen à la recherche, Carlos Moedas.

trou noir
Le trou noir. ©Event Horizon Telescope, 2019

Il s’agit là d’une partie de l’univers qui n’avait jamais été vue auparavant. La prouesse a été réalisée grâce à une combinaison de plusieurs téléscopes et d’observatoires à travers le monde : l’Event Horizon Telescope. « Un homme seul avait imaginé la possibilité d’un trou noir il y a plus de cent ans. C’était en 1915 : Albert Einstein (et sa règle de la relativité générale, NdlR)« , a lancé Carlos Moedas lors de sa présentation. En théorie, l’existence des trous noirs était déjà connue. Mais cela restait seulement un concept mathématique, un endroit où la masse est tellement intense que son champ d’attraction retient tout ce qu’il capture. Même la lumière. Arte explique que « la masse des trous noirs creuse l’espace temps autour d’eux et que rien ne peut échapper »Aujourd’hui, la photo qui a été diffusée dans le monde entier est la preuve absolue que les trous noirs existent. Paradoxalement, le monde entier a donc pu voir aujourd’hui quelque chose d’invisible.

Lire aussi > DF2, la nouvelle galaxie qui défie toutes les théories scientifiques

Il existerait environ un milliard de trous noirs dans la voie lactée, créés suite à l’implosion brutale d’une étoile. Des objets infiniment petits mais pesant plusieurs fois la masse du soleil. On appelle cela des trous noirs stellaires. Mais il existe aussi des trous noirs supermassifs. C’est l’un de ceux-là qui a été observé aujourd’hui : un trou noir situé à 50 millions d’années-lumière de la terre et 6 milliards de fois plus massif que le soleil. Dans un premier temps, le trou noir observé devait être celui qui se trouve au centre de la voie lactée (notre galaxie) : Sagittarius A*, situé à seulement 26 000 années-lumière de la Terre. Pourtant, la photo dévoilée est celle de M87*, un trou noir beaucoup plus imposant. Les conditions étant simplement mieux réunies pour observer ce trou noir que SGT A*.

Pour les scientifiques, la photo représente le premier pas d’un progrès scientifique concernant les trous noirs. Ils vont maintenant avoir la possibilité de tester, mesurer et observer à plusieurs reprises cette découverte. La première étape d’autres expériences, conclusions et avancées dans notre découverte de la voie lactée et des galaxies.

Mots-clés:
étoile galaxie
CIM Internet