Incendie à Notre-Dame de Paris – Le feu maîtrisé, les premiers dons arrivent pour la reconstruction

Incendie à Notre-Dame de Paris – Le feu maîtrisé, les premiers dons arrivent pour la reconstruction

Entre 12 à 14 millions de touristes visitent chaque année ce chef-d'oeuvre de l'architecture gothique situé sur l'île de la Cité | © Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Société

Le secrétaire d’Etat à l’Intérieur a affirmé mardi matin que le « péril du feu » était « écarté » à la cathédrale, en proie à un gigantesque incendie depuis lundi soir,

Cependant la question était désormais de savoir « comment la structure allait résister ». « Le péril du feu étant écarté, le sujet est bâtimentaire: savoir comment la structure va résister au très grave incendie de cette nuit », a déclaré Laurent Nuñez devant la presse peu avant 7H00 du matin.

« Il y aura donc à 8H00 une réunion avec des experts, des architectes du bâtiment de France pour essayer de déterminer si la structure est stable, et si les sapeurs-pompiers peuvent s’engager à l’intérieur pour continuer leur mission », a-t-il ajouté.

« Le feu n’est pas totalement éteint, il y a un long refroidissement encore en cours, avec encore quelques foyers doux », a encore dit Laurent Nuñez. « Le sujet de la nuit c’était d’éviter que le feu ne reparte », a précisé le secrétaire d’Etat, ajoutant qu’une centaine de pompiers étaient encore déployés sur place « et huit lances encore en activité ».

« Un incendie de cette ampleur a un impact sur les structures, il faut pouvoir s’assurer qu’elles sont toujours stables, pour permettre à nos hommes de pouvoir de nouveau pénétrer à l’intérieur. Ils l’ont fait cette nuit, avec beaucoup de courage, dans les tours pour pouvoir attaquer le sinistre de l’intérieur pour éviter justement qu’elles ne s’effondrent », a-t-il expliqué, saluant cette action des pompiers « au péril de leur vie ».

Macron promet de rebâtir

« Le pire a été évité même si la bataille n’est pas encore totalement gagnée », a déclaré le chef de l’Etat sur le parvis de l’édifice sinistré. Mais « cette cathédrale, nous la rebâtirons« , a-t-il promis.

La cathédrale gothique est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1991. Entre 12 à 14 millions de touristes visitent chaque année ce chef-d’oeuvre de l’architecture gothique situé sur l’île de la Cité et des milliers de personnes, Parisiens et touristes, assistaient sidérées au désastre.

Lire aussi > Les images effroyables de la Cathédrale Notre-Dame de Paris en feu

 

Photo by Bertrand GUAY / AFP

Cet incendie, d’origine inconnue, est « potentiellement lié » aux travaux de rénovation de l’édifice, selon les pompiers. Il s’est déclaré au premier jour de la Semaine sainte qui mène à Pâques, au coeur des célébrations de la foi chrétienne.

Une enquête a été ouverte du chef de « destruction involontaire par incendie », a précisé dans la soirée le parquet de Paris. La piste d’un départ de feu accidentel depuis le chantier en cours sur le toit de la cathédrale « retient l’attention des enquêteurs en l’état des investigations », a précisé une source proche du dossier. L’enquête a été confiée à la Direction régionale de la police judiciaire

L’incendie, qui s’est propagé extrêmement rapidement, a pris dans les combles de la cathédrale, ont indiqué les pompiers, évoquant « un feu difficile ». Il semble être parti au niveau d’échafaudages installés sur le toit de l’édifice, construit entre le XIIe et le XIVe siècle.

Il faudra énormément de temps et beaucoup d’argent pour reconstruire

La flèche s’est écroulée sur elle-même, peu avant 20 h ©Photo by Fouad Maghrane / AFP

La région Ile-de-France va débloquer 10 millions d’euros d’« aide d’urgence pour aider l’archevêché à faire les premiers travaux » de reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, a annoncé mardi Valérie Pécresse. « Cette reconstruction, qui va évidemment coûter très cher, va mobiliser tout un pays, les meilleurs architectes, les meilleurs artisans de France, peut-être du monde; nous allons nous y atteler dès maintenant », a déclaré la présidente (LR) de région.

Dans la nuit, la famille Pinault, l’une des plus riches de France, a annoncé débloquer 100 millions d’euros pour Notre-Dame. Ce mardi matin, Le groupe LVMH, leader dans l’industrie du luxe, et la famille Arnault ont annoncé mardi un « don » de 200 millions d’euros au fonds dédié à la reconstruction de Notre-Dame. « La famille Arnault et le groupe LVMH, solidaires de cette tragédie nationale, s’associent à la reconstruction de cette extraordinaire cathédrale, symbole de la France, de son patrimoine et de son unité », écrivent-ils dans un communiqué transmis à l’AFP.

Bernard Arnault est actuellement le PDG du groupe. Selon le classement Forbes 2018 des plus grosses fortunes françaises, le septuagénaire est la plus importante fortune personnelle du pays, avec quelques dizaines de millions d’euros d’avance sur François Pinault.

Eric Fischer, directeur de la Fondation de l’Oeuvre Notre-Dame, qui veille depuis 800 ans sur la Cathédrale de Strasbourg, a affirmé  qu’il faudra « des décennies » pour reconstruire Notre-Dame de Paris, ravagée par un incendie lundi. Vu l’ampleur présumée des travaux, sur la pierre, la charpente, le métallerie, les installations techniques, la couverture, il anticipe que « quasiment l’intégralité des corps de métiers devra intervenir ». « Mais en France, on a cette chance d’avoir pu conserver un réseau d’entreprises du patrimoine extrêmement performantes, petits artisans ou groupes plus importants. Ces entreprises ont en leur sein des ouvriers très qualifiés qui peuvent être meilleurs ouvriers de France ou issus du réseau du compagnonnage », se félicite-t-il.

Avec Belga.

Mots-clés:
Paris incendie
CIM Internet