Ces instagrameuses qui s’inventent des faux voyages

Ces instagrameuses qui s’inventent des faux voyages

Instagram

La magie des réseaux sociaux. | © Capture d'écran Youtube/Gabbie Hanna

Société

Disneyland, Coachella, l’Italie ou encore le Japon, ces dernières années, plusieurs blogueuses ont fait parler d’elles pour avoir inventé un faux voyage dans un lieu exotique en postant des (fausses) photos d’elles dans certains lieux mythiques. De quoi mettre en évidence les dérives des réseaux sociaux.

Ce week-end, l’instagrameuse Gabbie Hanna a posté plusieurs photos d’elle à plusieurs endroits et à différents moments (et avec différentes couleurs de cheveux) du festival Coachella, en Californie qui se déroulait pendant deux week-ends. Jusque là rien d’anormal, ses followers sur instagram ont suivi ses aventures comme à leur habitude. Seul hic ? Elle n’y était pas. Elle a fait croire à la toile qu’elle s’y était rendue alors que de son propre aveu, elle « ne saisit pas ce qu’il y a de fun dans ce festival ». Elle explique sa démarche dans une vidéo.

Lire aussi > Les looks les plus fous des stars à Coachella [PHOTOS]

En tant que solitaire et casanière, Gabbie Hanna ne comprend pas les gens qui dépensent « des milliers de dollars » en tickets, nourriture, boissons, déguisement, trajets, logement, etc pour aller au festival Coachella. Mais elle souligne que pour certaines personnes, rien que le fait d’y aller leur rapporte des centaines de nouveaux followers. « Certaines personnes n’aiment pas du tout ce festival et y vont seulement pour des photos sur Instagram. Et pour moi, cela est une expérience stressante », explique la jeune fille. C’est suite à cette réflexion qu’elle a commencé à élaborer son plan : « Et si je faisais les photos Instagram sans aller à Coachella ? » Entourée de plusieurs connaissances, elle a créé son faux voyage de bout en bout.

« Les réseaux sociaux sont un mensonge »

La célébrité qui entoure ce festival et l’importance accordée aux personnes qui y sont (vues) sont telles que « certaines personnes prennent deux vêtements par jour lors du premier week-end du festival et prennent des photos dans deux tenues différentes chaque jour pour faire croire ensuite qu’ils y étaient les deux week-ends. Les réseaux sociaux sont un mensonge ! », lance Gabbie Hanna. Elle a donc décidé de rester chez elle tout en faisant croire à tout le monde qu’elle se trouvait au célèbre festival. Et elle a pensé à tous les détails : son logement Airbnb, ses bracelets d’accès imprimés sur du papier, l’éclairage des photos (prises sous les nuages), ses (fausses) activités de chaque journée pour poster sur sa story instagram. Le tout en continuant sa vie de tous les jours, en allant à la salle de sport, en participant à une chasse aux œufs, et en allant boire des verres avec ses amis.

instagram
©Capture d’écran Youtube/Gabbie Hanna
instagram
©Capture d’écran Youtube/Gabbie Hanna
instagram
©Capture d’écran Youtube/Gabbie Hanna
instagram
©Capture d’écran Youtube/Gabbie Hanna

Lire aussi > Tout le mal que les réseaux sociaux font à votre mental

Et ses followers sont tombés dans le panneau. Il faut dire que le travail photoshop réalisé par l’un de ses amis est assez bluffant. Ses photos ont été commentées, partagées et likées par des milliers de personnes durant le week-end. En tout, elle a récolté près de 6 000 commentaires positifs à l’exception d’un seul, qu’elle a supprimé, qui disait que l’instagrameuse mentait. Par la même occasion, pas mal de ses followers trouvaient bizarre qu’elle se rende à ce fameux festival qu’elle avait déjà tant critiqué. Elle en a profité pour faire passer un message : à quel point il est facile d’inventer des choses sur les réseaux sociaux, faire croire d’avoir une « vie parfaite », se comparer aux autres et à ce qu’ils vivent.

D’autres ont essayé avant elle

Elle est loin d’être la seule à avoir tenté l’expérience de vivre un faux voyage sur instagram. L’année passée, Carolyn Stritch, une blogueuse de voyage anglaise a fait semblant de se rendre à Disneyland pour ses 22 ans (alors qu’elle en avait 32). Elle aussi voulait faire passer un message : tout peut sembler plus beau et plus merveilleux sur les réseaux sociaux et tout cela peut aussi très bien être faux. Sur ses photos, elle a modifié son visage grâce à FaceTune. Et sa photo devant le palais de la belle au bois dormant ? Une photo prise sur internet et photoshopée avec elle devant. Et si elle ne va jamais aussi loin d’habitude dans le mensonge sur les réseaux sociaux, elle admet quand même qu’elle modifie souvent la réalité avant de poster ses photos. « Je ne lis jamais à côté de cette fenêtre. Ces fenêtres ont beau être très jolies, elles me donnent froid. Parfois, la tasse de café que je tiens est vide, je rentre mon ventre, je réarrange ma décoration, j’enlève les traces qui sont sur mon mur grâce à photoshop », explique-t-elle à Metro.


Lire aussi > Pourquoi on devrait limiter les réseaux sociaux à 30 minutes par jour

À leurs côtés, d’autres youtubeuses se sont aussi essayées aux faux voyages. Natalies Outlet et son compagnon ont fait semblant de se rendre au Japon pour leur lune de miel (même sa maman y a cru) alors qu’elle n’a utilisé comme décor que des éléments de Disneyland (elle aussi). « Sur les réseaux sociaux, on peut devenir ce qu’on veut », explique la jeune fille. Niki et Gabi, deux autres instagrameuses ont, elles, fait croire qu’elles se rendaient en vacances en Italie, alors qu’elles se sont contentées de manger des pâtes, des pizzas, d’aller à la piscine et de trouver des vidéos et des photos de lieux cultes italiens sur internet. Toutes ont réussi à bluffer la plupart de leurs followers et même, bien souvent, de leurs proches. Comme quoi, il est nécessaire de prendre de la distance avec ce que l’on voit (et lit) tous les jours sur les réseaux sociaux.

CIM Internet