Arte obligée de retirer un documentaire sur des religieuses abusées après la plainte d’un prêtre

Arte obligée de retirer un documentaire sur des religieuses abusées après la plainte d’un prêtre

arte église

Image d'illustration. | © Unsplash / Josh Applegate.

Société

Arte a dû retirer du replay un documentaire sur des religieuses abusées après la plainte d’un prêtre allemand. 

 

La justice allemande a obligé Arte à retirer un documentaire sur des religieuses abusées, censé être disponible en replay jusqu’au 3 mai, après la plainte d’un prêtre, a indiqué à l’AFP le tribunal de Hambourg, confirmant une information de La Croix. Contactée par l’agence de presse, la chaîne franco-allemande a annoncé qu’elle préparait un recours contre cette décision de justice. Elle précise que le documentaire a été retiré de son site le 5 avril. « La Chambre de la presse du Tribunal régional de Hambourg a émis une injonction temporaire le 20 mars interdisant à Arte de diffuser certaines déclarations du document ‘Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Église’ diffusé le 5 mars 2019 qui donne l’impression que le requérant avait eu des rapports sexuels avec la nonne mentionnée dans le reportage contre son gré », a indiqué à l’AFP un porte-parole du tribunal de Hambourg. « Le demandeur est un prêtre qui n’est pas représenté directement dans le document, mais qui est reconnaissable par le contenu d’une entrevue », a-t-il précisé.

Lire aussi > Des religieuses abusées, l’autre scandale de l’Église

Cette enquête de Marie-Pierre Raimbault et Eric Quintin, coproduite par Arte France, donne la parole à des religieuses victimes d’abus sexuels par des hommes d’Église, des affaires impunies et souvent étouffées par leur hiérarchie sur quatre continents. Diffusé le 5 mars à 20h50 sur Arte France, l’enquête a été regardée par près de 1,5 million de téléspectateurs (6,3% de part d’audience), meilleure audience pour un documentaire depuis le début de l’année sur la chaîne.

Sur internet en rattrapage, le documentaire a été vu près de 2 millions de fois en un mois, selon Arte (1,9 million de vues).

Lire aussi > L’Eglise catholique du Texas publie une liste de 300 prêtres prédateurs pédophiles

Le documentaire est disponible sur YouTube, via une chaîne non-officielle, ci-dessous :

CIM Internet