Avancée scientifique : Des souris aveugles retrouvent la vue

Avancée scientifique : Des souris aveugles retrouvent la vue

souris, science

Image d'illustration. | © Pixabay / Roland Kuck

Société

Cette avancée scientifique est une vraie lueur d’espoir pour les personnes aveugles. Des scientifiques américains ont réussi à rendre la vue à des souris grâce à une thérapie génique.

 

C’est une grande avancée pour la recherche scientifique. Des chercheurs ont réussi à rendre partiellement la vue à des souris aveugles, atteintes de la maladie « rétinite pigmentaire », grâce à une thérapie génique. Les scientifiques de l’université de Berkeley (en Californie) ont injecté dans les yeux des souris le gène du pigment visuel humain sensible à la lumière verte. Après un mois, les petits rongeurs ont retrouvé une vision presque normale. Les cellules nerveuses de la rétine sont redevenues photosensibles et transmettent des signaux visuels au cerveau.

souris, aveugle
Les traits oranges correspondent aux mouvements des souris durant les cinq premières minutes après qu’elles ont été mises dans nouvelle cage. Les souris aveugles (première ligne) restent dans les coins et sur les côtés, alors que les souris traitées (deuxième ligne) explorent la cage presque aussi bien que les souris ayant une vue normale (dernière ligne). © Ehud Isacoff, John Flannery / News Berkeley

Le Daily Geek Show explique que « les thérapies géniques ont pour but de réparer les cellules encore fonctionnelles de la rétine afin d’enrayer la progression de la maladie ». Pour ce faire, les scientifiques remplacent un gène malade par une copie saine.

Cette avancée est une première dans le domaine de la recherche. Toutes les anciennes tentatives voulant rétablir la vue avec une protéine photosensible ont été peu concluantes. Les souris aveugles, ayant retrouvé la vue dans cette expérience, ont également une vision qui s’adapte aux changements de luminosité, ce qui est aussi une première dans ce genre d’expérience.

Lire aussi > 80% des projets de recherche sont refusés, faute de moyens

Essai sur les hommes en 2021

Les chercheurs veulent maintenant effectuer la même expérimentation sur les humains, mais ils devront faire face à quelques difficultés. L’œil humain étant beaucoup plus grand que celui de la souris, il faudra donc sûrement beaucoup plus de matériel de thérapie génique. Ehud Isacoff, un des auteurs de l’étude, a déclaré au San Francisco Chronicle : « nous pensons en fait que d’ici trois ans, [ce traitement] pourra être mené sur les humains ». Il faudra donc attendre encore un peu avant que les personnes aveuglent puissent profiter de ce traitement, sachant que le premier essai clinique déterminera seulement si ce procédé est bien transposable à l’homme.

Lire aussi > Ces découvertes scientifiques qui ont fait parler d’elles en 2018

CIM Internet