Paris Match Belgique

Le pire de l’Eurovision 2019 : Ceux qu’on aurait préféré ne pas entendre

eurovision

Les représentants de l'Islande avait un style bien particulier. | © Ilia Yefimovich / dpa

Société

Comme chaque année, l’Eurovision est l’occasion d’écouter de la musique venue de toute l’Europe (et de l’Australie). Hier soir se tenait la 64e édition du concours. On a sélectionné pour vous les 5 candidats les pires, ceux qu’on aurait préféré qu’ils restent chez eux.

 

L’Allemagne

Dernier des bookmakers avant la grande finale, un des pays fondateur de l’Union européenne n’a pas su convaincre… Au point que c’est le seul pays à n’obtenir aucun point du public ! Avec 32 points (attribués par les jurys internationaux), l’Allemagne se place dans le bas du classement à la 24e position.

Lire aussi > Les Pays-Bas remportent le grand concours de l’Eurovision 2019

L’Islande

Pour le moins original, cette chanson nous a laissé perplexe… Une technique qui a pourtant dû bien fonctionner puisque le pays se place à la 10e place avec 234 points.

La Serbie

Un peu trop mou et lent, Zala Kralj et Gašper Šantl n’ont pas réussi à nous emporter avec eux. Yeux dans les yeux pendant un peu plus de 3 minutes, le duo n’a pas beaucoup partagé avec le public présent à Tel-Aviv. Ils ont quand même obtenu 92 points, se plaçant à la 17e place.

La République tchèque

Avec une basse pas branchée, et une batterie trop petite, la République tchèque était le cliché d’un boys band digne de l’Eurovision. Ils accèdent tout de même à la 11e place avec 157 points.

Saint-Marin

On se demande comment le chanteur Serhat, souvent comparé à Monsieur Propre sur Twitter, s’est retrouvé dans cette finale… Avec sa chanson « Say Na Na Na », assez répétitive, le représentant de Saint-Marin a tout de même obtenu 81 points, se plaçant à la 20e place du classement général.

CIM Internet