Paris Match Belgique

Seconde chance : En Irlande, des SDF deviennent guides touristiques

irlande

Image d'illustration. | © Unsplash/Diogo Palhais

Société

Recruter des sans-abri comme guides touristiques, c’est l’idée du programme My Streets en Irlande pour leur donner un salaire et confiance en eux.

Dans le parc de Phoenix, à côté du zoo de Dublin et de la résidence officielle du président irlandais, a vécu durant trois ans Eddie Dooner. À 27 ans, cet ancien toxicomane prévoit de retourner là où il avait posé sa tente, accompagné cette fois d’un groupe de touristes. Grâce au programme My Streets, qui recrute des SDF comme guides touristiques, Eddie a pu obtenir de nouvelles compétences, un salaire et une vie plus confortable. « Je n’ai pas eu une belle vie. J’ai grandi dans le système de placement familial. J’ai dû apprendre par moi-même et j’ai aussi une déficience intellectuelle. Je me laissais facilement mener et traîner avec les mauvaises personnes », confie-t-il au journal irlandais The Sun.

Lire aussi > Une asbl lance un site SDF pour venir en aide aux sans-abris à Bruxelles

En montrant une nouvelle façon de visiter Dublin, loin des circuits touristiques traditionnels, Eddie Dooner tient à briser les stéréotypes sur le sans-abrisme. « Je veux montrer que les gens peuvent changer. Il y a de bonnes personnes qui sont sans-abri et qui se droguent », explique l’ancien SDF, avant de poursuivre : « Je ne fais pas cela uniquement pour prouver que les gens ont tort, c’est aussi pour montrer aux personnes qui sont toujours sous drogue ou sans-abri qu’il y a de l’espoir. »

Les histoires derrière les statistiques

Cette initiative, on la doit à Austin Campbell. Frustré par le manque d’opportunités pour les SDF, il a lancé le programme My Streets en 2014. D’abord dans la petite ville de Drogheda, avant de proposer des tours à Dublin. « Nous voulons humaniser la problématique. Cela leur donne une chance de gagner de l’argent, tout en racontant la véritable histoire du sans-abrisme derrière les statistiques », explique le directeur à Thomson Reuters Foundation.

L’entreprise sociale offre aux participants une formation de trois mois avec des cours qui se concentrent sur la présentation, le storytelling, la recherche, les compétences de guide, mais aussi sur la confiance en soi. Depuis sa création, 51 personnes sans-abri sont devenus guides touristiques et plus de 11 000 personnes ont bénéficié d’un circuit plus social et plus atypique.

CIM Internet